Ce n'est pas dans les Beaux Arts qu'apparaît en tout premier lieu le collage mais dans la décoration. A partir du XVIIIème, les décorateurs découpent en effet des gravures et les collent sur les murs ou le mobilier pour les agrémenter.
Ce n'est qu'en 1909 que le collage se manifeste timidement dans les Beaux Arts lorsque Braque commence à utiliser du faux bois pour constituer le fond de certains de ses dessins. Les papiers et journaux collés alors par Braque, Juan Gris et Picasso sont ajoutés au tableau pour ce qu'ils représentent. Le collage n'est pas encore l'objet même du tableau mais on s'en approche.  

C'est en Russie, en 1915, que le collage devient un art à part entière, et c'est une femme qui en est à l'origine : Olga Rozanova . Elle réalise des collages abstraits qui incorporent des triangles de papier coloré notamment dans sa série de collages appelée La Guerre Universelle. Le collage abstrait est né: au lieu de peindre la toile, l'artiste y colle des éléments externes, sans valeur de représentation, qui peuvent être en différentes matières: du bois, du sable, des habits, voire des outils comme le fait Tatline... 

Après la première Guerre Mondiale, tous les artistes d'avants-garde commencent à expérimenter avec le collage. Les surréalistes, Dada, les abstraits géométriques, le Bauhaus,  tout le monde s'y met...
Aujourd'hui, le collage fait partie intégrante des Beaux-Arts . Il a  perdu son aspect révolutionnaire pour entrer au palmarès des techniques artistiques reconnues. 

Voici une sélection de collages modernes et contemporains.