Dominique Issermann

(Française 1947 -)

Dominique Issermann naît le 11 avril 1947 à Paris. Elle est aujourd’hui une des figures emblématiques du monde de la photographie avec une renommée internationale. Principalement publicitaires, ses photos à dominante de noir et de blanc dépassent les campagnes des marques. Elles existent par elles mêmes en tant qu'oeuvres d'art à part entière, se démarquant par leur originalité.

En plein cursus Hypokhâgne, mai 68 et ses turbulences lui font arrêter ses études. Elle part alors en Italie pour entamer une carrière dans le 7ème art. Elle travaille à Rome en Italie, de 69 à 72 avec Daniel Cohn-Bendit, Marc’O et Jean-Luc Godard.

De retour à Paris, au début des années 70, elle réalise une série de reportages, textes et photos, pour le magazine Zoom sur des tournages de films comme « Casanova » de Fellini et « Novecento » de Bertolucci et devient vite la photographe de nombreuses personnalités, d’Isabelle Adjani à Marguerite Duras.

Sonia Rykiel, la première, lui confie ses campagnes publicitaires pendant plus de 10 ans. Le travail de Dominique Issermann séduit les grands noms de la mode et elle travaille ensuite pour Christian Dior, Nina Ricci, Yves Saint-Laurent, Emporio Armani, Montana, Guess, Lancôme, La Perla, Hermès, Tiffany, Cartier, Victoria’s Secret, Lanvin, Chanel… Elle impose au monde de la publicité des images très personnelles.

Elle collabore avec de nombreux journaux de groupes internationaux tels Vogue, Elle, Cosmopolitain US, New York Magazine, ainsi qu’avec les plus prestigieux suppléments de mode du New York Times, du Corriera Della Sera et du quotidien Le Monde. Parallèlement à sa carrière de photographe, elle réalise de nombreux clips musicaux dont ceux de Léonard Cohen, de Catherine Deneuve ou Renaud.

En 1987, elle publie aux éditions Schirmer & Mosel le livre Anne Rohart. En 2002, Victoria’s Secret réunit son travail dans le livre Sexy Book. En 2004, un portfolio de ses photographies les plus célèbres est publié dans le livre annuel de Reporters sans Frontières, préfacé par Philippe Sollers

Elle a reçu plusieurs récompenses pour son travail photographique, dont l’Oscar de la photo de mode en 1987.

Dominique Issermann est décorée Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres et de l’Ordre du Mérite.

Du 18 Janvier au 25 Mars 2012, Dominique Issermann a exposé une trentaine de photos de Laetita Casta posant nue à la Maison Européenne de la Photographie.