Pierre Joubert

(français 1910-2002)
Pierre Joubert en uniforme scout.

Pierre Joubert est un artiste dessinateur, publiciste, dessinateur de bandes-dessinées, humoriste et illustrateur français né en 1910 à Paris. Il est aussi affichiste, peintre, lithographe, fresquiste et sculpteur.

 

Pierre Joubert a toujours été passionné de dessin et  noircissait de croquis ses cahiers d'écolier.

Le scoutisme

En 1924, il rentre à l'école des Arts Appliqués.  Au même âge, à quatorze ans, il découvre le scoutisme et s'immerge dans ce monde qui lui apporte plénitude et joie de vivre. Il a dix-sept ans quand le rédacteur de la revue Le Scout de France, Paul Coze, le remarque et publie son premier dessin. Ce fut le début d'une collaboration qui dure plusieurs dizaines d'années. Tout en restant dessinateur indépendant, il travaille pour le Quartier général des scouts de France. Il collabore à plus de 500 revues scoutes et une grande partie de son oeuvre est consacrée au scoutisme, y compris une série de dessins humoristiques où il se moque gentiment de sa passion.

De Bob Morane au Prince Eric

Joubert s'est aussi tourné vers l'illustration de livres et principalement les livres de jeunesse. Il est le légendaire illustrateur du Prince Eric pour la collection Signe de Piste des éditions Alsatia. Il travaille aussi pour les éditions Marabout, pour lequelles il illustre Bob Morane. Il collabore avec de nombreuses maisons d'édition, de Bayard à Hachette, du Seuil à Gautier-Langereau. Il illustre de nombreux livres sur la marine, l'histoire, les vikings.

A côté des livres, Joubert livre des illustrations à de nombreux magazines des plus diverses tendances, comme Metal Hurlant ou Coeur Vaillant.

L'amour de la diversité

Pierre Joubert est un artiste qui ne se limite pas, ni dans les styles qu'il aborde ni dans les sujets qu'il traite.

Son style est caractéristique de la ligne claire, mais il aborde toutes les techniques, de la fresque au vitrail avec une joie non dissimulée. Il adore les détails, et ses oeuvres sont fouillées et inventives. 

Il travaille pour la publicité et illustre Coca-Cola ou les chocolats Suchard. Il conçoit des affiches tout autant que des calendriers, illustre des oeuvres de bibliophilie pour les Editions du Rameau d'Or, etc

On compte de lui plus de 15 000 oeuvres répertoriées.

Les controverses

Pierre Joubert a consacré une partie de ses activités de dessinateur au service d'auteurs ou de mouvements qui furent souvent l'objet de polémiques.

Le racisme ordinaire qui transparait dans les Bob Morane de Henri Verne , les accusations de deviance sexuelle autour du Prince Eric, la proximité avec Jean-Marie Le Pen de certains des auteurs que Joubert illustrait, la récupération, sans son accord, des oeuvres de Joubert au profit d'engagements politiques qui n'étaient pas les siens, tous ces éléments ont contribué à écorner à tort l'image de Pierre Joubert.

Chrétien de gauche convaincu, profondément humaniste, il souffrait de l'injustice de ces amalgames et finit par fonder L' association Pierre Joubert, afin de lutter pour préserver son image et son droit moral.

 

Atteint de cécité au tard de sa vie, Pierre Joubert est contraint d'arrêter de dessiner à l'âge de quatre-vingt-dix ans.

Il meurt en 2002 à La Rochelle

En 2015 a eu lieu une exposition rétrospective de son oeuvre à la galerie Daniel Maghen, à Paris.

 

 

En savoir plus : 

Le site officiel de Pierre Joubert.

Le Monde. Retour sur Pierre joubert. Cedric Pietralunga 

 

 

Photographie: Pierre Joubert en uniforme scout ©Pierre Joubert , issue du site de l'artiste