Portrait de Eze Opera Rebisi, Nigeria .1991 achat photographie art originale
Date de création : 
1991
Technique : 
Support : 
papier
Dimensions : 
Tirage: 60cm x 60cm. Cadre: 64cm x 64cm
Inscription : 
signé en bas à gauche
Etat de l'œuvre : 
Excellent.
780 €
L'œuvre

Portrait de Eze Opera Rebisi, Nigeria .

Cliché effectué entre 1988 et 1991

Cette photographie originale a été prise pour figurer dans le superbe livre que Daniel Lainé a consacré aux Rois d'Afrique à la fin du siècle dernier.

Ce cliché a été effectué entre 1988 et 1991. Il a été montré lors de l'exposition  Design en Afrique, au Musée Dapper à Paris de fin 2002 à juillet 2013.

Une deuxième photographie de la même série figure sur le site.

Qu'en dire ?

Ce portrait, comme tous ceux de la série des Rois d'Afrique, témoigne d'une relation particulière au pouvoir.

La signification primordiale que véhicule ce portrait, c'est l'attachement à la sédentarité et à ses valeurs. En cela, il se situe sur un plan radicalement opposé à celui dont témoigne la photographie du Lamido de Bibemi.

Ce n'est plus la relation à l'homme qui importe pour règner, mais la relation aux choses, et ce sont des objets symboliques et le fait de les posséder qui assurent la légitimité du pouvoir.

Le roi pose debout, tenant les régalia symbolisant son pouvoir.

Comme dans les royautés occidentales, les régalia désignent comme roi légitime celui qui les possède.

Il y a  dans la conception des régalia un élément interessant, c'est l'introduction du règne animal. Le sceptre est orné d'un totem animal africain, tandis que l'écusson arbore une tête de cheval traitée à l'européenne. Le monarque tire sa force du monde animal tout en le dominant. 

La richesse, preuve de réussite dans une culture sédentaire, que ce soit en Afrique ou en Europe, est arborée avec profusion : de multiples bijoux en or ornent la poitrine du souverain, un réfrigérateur imposant occupe tout l'espace de droite.

Par contre, la tiare faite de passementerie ne participe pas à la déclaration de richesse, puisqu'elle est faite de matériaux sans durée dans le temps. 

Un autre élément de légitimité peut se lire dans cette photo: l'adoption du système occidental comme référence. Sous la robe royale, le monarque porte une cravate au noeud soyeux dont les rayures témoignent d'une scolarité en Europe. Le mobilier, les huisseries ne font aucunement référence à la culture africaine.

Vues ensemble, les deux photos de Pascal Lainé sélectionnées par Les Atamanes résument les multiples aspects des pouvoirs en Afrique, pris entre sédentarité et nomadisme, tradition et modernité, au confluent de multiples influences, tant religieuses qu'économiques.

 

L'artiste

Lainé

Daniel

 

Daniel Lainé est un photographe, photojournaliste et journaliste français né en 1949.

 

Profession: photographe.

Après avoir exercé de nombreux métiers, allant de concierge d’hôtel à professeur en passant par magasinier, Daniel Lainé parvient à se consacrer à sa véritable vocation : la photographie.

Il travaille pour le mensuel Actuel puis entre à l’agence Gamma .