Le monde du spectacle, bigarré et chatoyant, inspire les artistes. Le peindre, c'est restituer une atmosphère euphorisante, qui donne de la joie de vivre aux spectateurs. Et c'est aussi s'attaquer au grand défi de reproduire le mouvement des arlequins, pierrots ou acrobates sur le support de la toile qui reste, lui, figé par nature. La palette de couleurs du cirque donne une grande liberté aux artistes: dans l'explosion et le contrate de ces couleurs réside tout le plaisir de la Fête.