Les œuvres sur papier ont un côté tactile, accessible au contact que n'ont pas les huiles que les vernis rendent plus officielles. Ces dessins font toucher du doigt le velouté du pastel, la finesse du tracé de pierre noire ou du crayon, la subtilité du contraste de la sanguine et du fusain et, bien sur, le grain du papier.  

Sur le papier, les artistes libèrent la diversité de leur inspiration: portraits, paysages et scènes de vie.