Peindre un corps de femme, pour un  artiste peintre, c'est pratiquer l'excellence de son art. 
Rien n'est plus complexe à peindre que la nudité. Ce sujet sollicite le talent des artistes à l'extrême
Notre sélection prouve combien les peintres ressentent le nu féminin de manière intense, et savent restituer leur expérience de manières multiples et changeantes
On reste admiratif devant la richesse des inspirations et des styles artistiques
Du croquis au fusain pouvant prendre des proportions imposantes (Franz Priking, Paul Colin) à l'étude d'atelier peinte à l'huile dans sa forte réalité (René Legrand), des corps sublimés des illustrations de la Belle Epoque ( Louis Chalon, Laurent-Gsell)  à la subtile séduction des académies classiques ( Viko, Maurice F. Perrot), sans oublier la pureté du simple trait d'encre (Aline Gagnaire), le corps féminin se transforme et ondoie, aussi mystérieux et changeant que l'âme des artistes.