Marcel Marceau, dit le Mime Marceau a connu une célébrité internationale avec son personnage silencieux de Bip, créé en 1947. Son art du mime ou plutôt du « mimodrame » consiste à donner forme à ses pensées, souvent tragiques, au travers des gestes.

En 1947 sort de l’ombre des coulisses le personnage de Bip, pierrot lunaire, « hurluberlu blafard » à l’œil charbonneux et à la bouche déchirée d’un trait rouge, un  haut-de-forme cabossé orné dune fleur rouge sur la tête,
Bip est un être sensible et poétique, inspiré de Deburau, de Charlie Chaplin et du personnage de Pip du roman Les Grandes Espérances de Charles Dickens.
« Il est tout ensemble l'homme de la rue, un vagabond du quotidien et l'homme universel affrontant le tragi-comique de l'existence »

Ces photos qui le montrent sur scène proviennent de la succession de Marcel Marceau.