Le Réalisme fantastique est un mouvement artistique et littéraire qui apparaît dans les années 60, porté notamment par la publication du livre Le matin des magiciens de Jacques Bergier et Louis Pauwels.
Pour les artistes du Réalisme fantastique, "Le fantastique est une manifestation des lois naturelles, un effet du contact avec la réalité quand celle-ci est perçue directement et non pas filtrée par le voile du sommeil intellectuel, par les habitudes, les préjugés, les conformismes. »

Les artistes s'émancipent des représentations conventionnelles et peignent, de manière figurative, une réalité libérée du filtre du pragmatisme cartésien. Le fantastique fait donc irruption dans la réalité dont il est considéré comme partie prenante à part entière. Le "vrai" réel réside dans ce qui est considéré parfois comme un songe, ce qui n'est pas refoulé par la conscience.

Ce qu'ils peignent n'est pas une représentation de l'impossible mais de ce qui est réel quand l'intellect et la raison ne s'en mêlent pas.