A travers les triptyques, l'art contemporain revisite une des formes favorites de la peinture religieuse ancienne. Cette peinture avait une vocation éducative: il s'agissait d'édifier et de convaincre des fidèles et le triptyque s'y prêtait à merveille: on ouvrait ses battants repliés afin de révéler à la vue de tous le mystère sacré.

Il n'y a plus de battants pour les triptyques contemporains: la révélation immédiate de l'oeuvre n'en est que plus forte, surtout lorsque celle-ci reprend les mêmes motifs.