Qu'est-ce qui fait courir le collectionneur?

Le collectionneur d’art ressent au plus profond de lui-même que la création, c’est la vie : rassembler des œuvres d’art c’est toute la vie du collectionneur d’art.

Il existe certes des collections constituées à des fins d’investissement, de spéculation ou encore pour le paraître mais le véritable collectionneur d’art est avant tout un passionné.
Il investit, en plus de son argent, beaucoup de son temps dans sa collection. Il s’informe, recherche et dispose sa collection de façon à la mettre en valeur et, bien sur, il en jouit à travers la contemplation ou lorsqu’il la montre à autrui.

Le collectionneur aime véritablement les œuvres d’art qu’il collectionne, il leur est attaché, elles partagent son intimité.
A force de chercher à enrichir sa collection, il se constitue une expertise qui lui est constamment nécessaire pour savoir où se procurer les œuvres qu’il recherche dans les meilleures conditions, déterminer leur valeur ou distinguer le vrai du faux.

La collection d’art est constituée selon la personnalité du collectionneur et devient aussi en parallèle un élément constitutif de son identité. Il s’agit quasiment d’un autoportrait. Ce sont les choix, le regard, les expériences du collectionneur qui font sa collection.

« Par les voies de l’art, manifestation ou substitut du sacré, le collectionneur étanche sa soif d’absolu »Raymonde Moulin, 1967.
L’art est une façon d’accéder à une réflexion profonde sur soi-même ou sur la condition humaine. Le collectionneur est à la recherche du sens métaphysique de l’œuvre que celui-ci existe réellement ou qu’il ne parle qu’à lui-même.

Pour en savoir plus : Le collectionneur d’art

 


Robert Frémond - Les collectionneurs havrais visitant une Galerie de peinture - vers 1910.