d'après Georges Braque

(Français 1882-1963)

L'émotion ne s'ajoute ni ne s'imite, elle est le germe, l'œuvre est l'éclosion.

Georges Braque