achat tableau gravure Chut, Papa dort ! de Janet-Lange
Technique : 
Support : 
Papier à la cuve
Dimensions : 
Lithographie: 33cm x 43cm; cadre: 48,5cm x 38cm
Inscription : 
"Collection F R Döé" à l'encre sur le chassis à l'arrière
Etat de l'œuvre : 
Très bon, léger empoussiérage de surface en haut de la feuille
Domaines : 
Période : 
160 €
L'œuvre

Cadre en bois doré à la feuille début XIX. 

L'Empereur endormi dans le fauteuil du trône est veillé par son fils l'Aiglon qui, souriant, protège le sommeil de son père.

Qu'en dire ?

Cette lithographie a été conçue après la mort de l'Empereur. Elle est dite séditieuse puisque réalisée en dépit de l'interdiction de diffuser toute image politique visant au rétablissement de l'Empire. 

Son sens est le suivant: l'Empereur n'est pas mort, il est seulement assoupi et reviendra sauver la France en la personne de son héritier, symbolisé par l'Aiglon. Les jouets de l'enfant sont également porteurs de sens : il tient fièrement un cheval tandis qu'un vieux pantin git, dédaigné. L'interprétation est clairement politique: l’héritier de Napoléon, à la tête de la cavalerie impériale, jettera à terre les vieux polichinelles que sont les rois de France pour rétablir la gloire de son père.

Cet exemplaire a donc été édité clandestinement: le peintre et les éditeurs risquaient l'emprisonnement en la créant. C'est pour cela qu'aucun nom ne figure sur cet exemplaire.
Il est à noter qu'une version officielle de cette  lithographie a ensuite été tirée sous le Second Empire dans un format plus imposant. Dans cette version officielle, les noms des auteurs et imprimeurs figurent bien sur la lithographie. Cette version se trouve notamment dans les collections du Musée de Dreux. 

Cet exemplaire est d'autant plus touchant qu'il a été encadré en 1849, juste après l'élection du Prince president (Napoléon III) et les premières élections législatives, comme le prouve la date inscrite à l'interieur du montage.

Le thème de cette lithographie eut un tel succès que le porcelainier Jacob Petit en édita des sujets en porcelaine.

Il existe un pendant à cette lithographie, ou l'on voit l'Empereur éveillé instruisant son fils de la science militaire, afin de bien construire dans l'esprit du spectateur la légitimité de l'enfant impérial, qui a reçu en héritage tous les talents de son père.

- Pour ceux qui douteraient du caractère prophétique de ces gravures et n'y verraient que des jeux d'enfant, il faut remarquer que dans le pendant où l'Empereur est éveillé, sur le tapis, on remarque un jouet de l'Aiglon: un canon de bronze en réduction. 

Ce canon n'a pas été choisi au hasard, il s'agit du seul jouet de l'enfant que que l'Empereur tînt à emporter à Saint-Helène. Le fait qu'il soit renversé sur le tapis symbolise la mort de l'Empereur et souligne le message politique de la lithographie: la France connaîtra de nouveau le bonheur sous la direction de ce prolongement de l'Empereur qu'est son héritier.

L'artiste

Janet-Lange

(Ange-Louis Janet)

Peintre d'histoire et de bataille, Ange-Louis Janet (1815-1872) fait partie de ces "enfants du siècle" qui tels Musset, vécurent leur enfance au son des tambours de la légende napoleonienne. Il fut aussi l'illustrateur de nombreux ouvrages, tels Fenimore Cooper, Walter Scott ou encore Alexandre Dumas dont il assure les premières parutions illustrées de ses œuvres, avec d'autres artistes tels que Philippoteaux.