Sculpture-Statuette-LIPCHYTZ Samuel-Danseuses Art Déco achat
Date de création : 
1930
Technique : 
Support : 
Statuettes : bronze, patine brune nuancée, peinture émaillée et socle en onyx
Dimensions : 
40,5 cm (socle : 11 cm) - 13,5 cm (socle : 9 cm) - 20 cm profondeur
Inscription : 
Signature gravée et dorée sur l'un des deux socles Bronze, patine brune nuancée, peinture émaillée et socle en onyx
Etat de l'œuvre : 
Excellent état, usures à l'émail, minuscule éclat à la base du socle
Domaines : 
Période : 
4900 €
L'œuvre

Paire de danseuses en bronze patiné et partiellement émaillé : la Danseuse à la perruche et la Danseuse nue, représentations symboliques de l'Orient et de l'Occident. Les socles sont taillés dans le même bloc d'onyx avec des pans coupés en forme d'ovale sur les arêtes.

Qu'en dire ?

Une grande joie de vivre se dégage de ces danseuses qui vibrent de jeunesse et d'une vitalité teintée d'érotisme.

La danseuse Orientale met en valeur sa beauté par sa parure : l'éclat des rubis et des turquoises, les plumes de la perruche, les longs cheveux roulés. La danseuse Occidentale, quant à elle, apparait sans atours, les cheveux courts, entièrement dénudée.

Réunies par le sculpteur, les deux danseuses incarnent les deux faces de la séduction : la sophistication de la parure et la fraicheur de la nudité.

Le socle est finement pensé pour mettre en valeur les statuettes. Il est clair en haut pour souligner le bronze. Les veinures caractéristiques de l'onyx sont utilisées pour souligner la base et donner encore plus d'élévation au mouvement des danseuses. 

- Laquelle préférez-vous ? L'Occidentale tendue dans un grand battement impudique ou l'Orientale et ses bijoux déployant sa séduction pour un oiseau moqueur?

- C'est émouvant de voir l'énergie et la gaieté de ses statuettes perdurer, immuable, alors même que leur auteur a été happé par la Shoah.

L'artiste

Lipchytz

Samuel

Né sous le règne du tsar Alexandre II au cœur des provinces polonaises de la Russie Impériale, Samuel Lipchytz est, à l’instar de Soutine, Chagall, Chana Orloff, Zadkine et Kikoïne, une des figures marquantes de l’Ecole juive russe de Paris. (Cette école rassemble les artistes de l’Est venus peindre ou sculpter à Paris dans la première moitié du XXème siècle)

Tout jeune sculpteur, Samuel Lipchytz se rend à Paris pour y compléter sa formation. Il participe dès ses débuts à l’aventure de la Ruche, la cité d’artiste fondée à Montparnasse par le sculpteur Alfred Boucher.