Eugène Fromentin. Le Simoun
Le désert : un vide à apprivoiser Article
II. Après avoir vécu l'effervescence de la découverte du désert avec l'expédition de Bonaparte en Egypte, les artistes occidentaux ont trouvé diverses façons pour partir à la rencontre de ce nouveau sujet.  Ceux qui ont réussi à s'y rendre se trouvent face à la difficulté de peindre cet élément nouveau. C'est l'objet du 2ème chapitre de notre Epopée des peintres du désert:   2. Le désert: un vide à apprivoiser   Une fois rendus dans le désert les peintres se retrouvent en effet devant un problème qu’ils n’avaient pas anticipé. Ils sont dépourvus de moyens pour rendre la vérité du désert en peinture. Ils sont habitués à l’
Pierre Bompard, l’artiste qui créait la tombe de Gauguin Article
Pierre Bompard (1890 - 1962) rencontre un grand succès en tant qu’artiste, de ses débuts parisiens jusqu’à sa nomination en tant que Peintre Officiel de la Marine, qui consacre sa passion pour les paysages marins bretons. Cette nomination lui donne l’opportunité d’embarquer sur les traces de Paul Gauguin pour la Polynésie française. Et quand il s’aperçoit que la tombe du grand Gauguin est laissée à l’abandon, son sang ne fait qu’un tour… Un parcours sans faute Pierre Bompard suit les rails des jeunes artistes talentueux en France. Après avoir étudié la peinture à l'académie Jullian, il réussit le concours d'entrée à l'
Les dessous de l'art pulsionnel Article
Lorsqu’on évoque ce que l’Art nous apporte, on pense tout de suite à la Beauté. Les amateurs d’art se voient volontiers comme des esthètes qui recherchent une œuvre d’art pour nourrir et stimuler leur amour de la beauté. C’est une recherche qui est légitime, qui flatte celui qui l’éprouve et est facile à partager. Mais c’est seulement la face émergée de l’iceberg car l’art représente toutes les facettes de l’humanité. Et les êtres humains ne sont pas que raffinement et spiritualité. Beaucoup des émotions humaines sont moins paisibles. Elles résultent de pulsions profondément ancrées qui s’articulent
Grivoiserie Humour
Où l'on apprend que l'Art et la Bouche sont liés de façon inextricable! Pragmatique : Qu’est-ce qu’il y a Furetante ? Je te vois rigoler toute seule avec un petit air chafouin… Furetante : Héhé… c’est que Cupidon est descendu sur la salle des ventes alors qu’on n’était même pas le jour de la Saint Valentin. Pragmatique : Tu es tombée amoureuse ?!! Furetante : Oh, moi, tu sais…ce sont toujours des histoires de tableaux…au moins un tableau, c’est toujours fidèle…   J’arrive dans la salle quand le crieur annonce un beau dessin XVIIIème : une allégorie de l’Amour. Le commissaire priseur :
S'abonner à Art pulsionnel