Le Mouvement Madi Article
Il y a encore tout un trésor à découvrir dans le mouvement MADI.                         Carmelo Arden Quin. 1998 – MADI art periodical No1 Le mouvement Madi est un mouvement artistique abstrait géométrique fondé en 1946 à Buenos-Aires par Carmelo Arden-Quin. Le but de ce dernier: repousser les limites formelles de l’abstraction, dans une démarche ludique et libertaire. De nombreux exégètes de l’art contemporain voudraient réduire le mouvement Madi à sa seule dimension historique et sud-américaine. Madi est effectivement né en Argentine juste après la fin du 2ème conflit mondial et on pourrait être tenté d
La cote d'un artiste: une question de point de vue? Article
L’Art a un prix mais encore faut-il savoir comment celui-ci se détermine. C’est à cela que sert ce qu’on appelle la cote d’un artiste, c’est-à-dire l’estimation à un instant T de la valeur de son Oeuvre. Cette cote dépend de nombreux facteurs et plusieurs acteurs contribuent – parfois dans l’ombre – à la façonner. Pas si facile pour les amateurs ni mêmes pour les collectionneurs de s’y retrouver. Voici quelques pistes pour vous éclairer.   Qu’est-ce qu’une cote ? L’origine remonte au Moyen-âge, du latin "quota" toujours utilisé pour désigner une partie, qui revêt trois significations :
Eugène Fromentin. Le Simoun
Le désert : un vide à apprivoiser Article
II. Après avoir vécu l'effervescence de la découverte du désert avec l'expédition de Bonaparte en Egypte, les artistes occidentaux ont trouvé diverses façons pour partir à la rencontre de ce nouveau sujet.  Ceux qui ont réussi à s'y rendre se trouvent face à la difficulté de peindre cet élément nouveau. C'est l'objet du 2ème chapitre de notre Epopée des peintres du désert:   2. Le désert: un vide à apprivoiser   Une fois rendus dans le désert les peintres se retrouvent en effet devant un problème qu’ils n’avaient pas anticipé. Ils sont dépourvus de moyens pour rendre la vérité du désert en peinture. Ils sont habitués à l’
Femme à l'éventail d'après Renoir de J.P Lacaze
Lithographie, reproduction, peinture : quelle différence ? Article
Depuis que figure sur le site des Atamanes cette jeune femme à l’éventail d’après Auguste Renoir, lithographie d’interprétation de Jean-Pierre Lacaze , vous êtes nombreux à vous interroger et à nous écrire pour poser la même question : qu’est-ce que "cela" peut donc bien être ? Comment une reproduction peut-elle être traitée en œuvre d’art ? Comment une oeuvre de Renoir peut-elle être signée Jean-Pierre Lacaze? Tout cela peut sembler étrange. C’est vrai, voir un tableau de Renoir, peint à l’huile, reproduit sur une feuille de papier et portant une signature différente de celle du maître, a de quoi troubler.Constater que cette
Cherche l'artiste Humour
Chère Pragmatique, Moi, ta bien chère Furetante, me languis du temps des correspondances épistolaires et jette donc mes dernières impressions artistiques sur le papier pour te les expédier dare dare. Je reviens de Montmartre, de la place du Tertre. Il est bien loin le temps où Constantin Korovine peignait sur la place. On lui achetait des toiles sublimes pour quelques francs, toiles qui se revendent aujourd’hui entre 20 000 et 300 000 euros.                Le Moulin Rouge en 1926. Constantin Korovine©ParisTribune info             Tout ce que j’ai vu, ce sont des tableaux faits en Chine, sur
Etre une femme peintre, mission impossible ? L’histoire de Lily Steiner Article
Née à Vienne en 1884, Lily Steiner, née Hoffman, est une artiste accomplie – peintre, lithographe, illustratrice- qui a du se battre contre les préjugés de son pays et de son époque pour pouvoir être reconnue en tant qu’artiste. Grâce à sa ténacité - et à un bon mariage - elle a pu évoluer au côté des artistes de la Sécession et a peint des œuvres fortes comme le prémonitoire Composition Baroque qui, en 1938, anticipe les pires dérives de l’antisémitisme. Lilly Steiner Composition baroque 1938 Öl auf Leinwand 146 x 97 cm © Belvedere, Wien Bildquelle: Österreichische Galerie Belvedere A Vienne, être formé à l’art et exposer est quasi impossible pour
la maison de Bernarda. Isabelle Adjani, Annie Ducaux.
La photographie de théâtre: un art plus exigeant? Article
Au sein du photojournalisme, la photographie de théâtre occupe une place à part. C’est un art complexe car le photographe se trouve confronté à plusieurs exigences. UNE ŒUVRE-TÉMOIN Il a pour mission de restituer l’ambiance du spectacle pour donner envie aux spectateurs de s’y rendre. Les photos de théâtre sont en effet utilisées par les journaux ou les affiches pour illustrer l’actualité théâtrale. Mais le photographe doit en même temps livrer une œuvre d’art qui lui est propre et pas seulement illustrative et plate. CHASSÉ-CROISÉ D’ARTISTES Au théâtre, le photographe se trouve face à la création de plusieurs autres artistes :   - Le metteur
autoportrait. Portrait d'artiste.
Comment apprécier un autoportrait? Article
Une réaction particulière se produit lorsque l’on regarde un autoportrait ou un portrait d’artiste. Une sensation d’étrangeté vous gagne. L’image d’un artiste créée par un autre artiste transmet des impressions spéciales, intrigantes, parfois obsédantes. On ressent obscurément que le sens de l’oeuvre dépasse la simple représentation d’une personne. Pourquoi ce phénomène se produit-il ? Pour le comprendre, il importe de s’évader des sentiers préconçus. Le matérialisme des sociétés contemporaines nous ferme en effet à tout un pan de notre humanité : notre soif de Transcendance. C’est cette soif qui nous pousse à nous demander pourquoi
Artist or not artist? Article
Explorer toutes les facettes de son métier et notamment le transmettre à des élèves peut paradoxalement priver un artiste de la reconnaissance qui lui est due. La France a entrepris depuis plusieurs décennies un travail sur elle-même en accueillant dans la notion d’ « art » des domaines qui jusqu’alors n’étaient pas du tout considérés comme artistiques. A partir de 1981, la mode, le design, l’art alimentaire voient ainsi reconnaître leur dimension artistique sous l’impulsion de Jack Lang alors ministre de la culture. On tente de dépasser l’idée élitiste et exclusive selon laquelle l’art se limite strictement aux Beaux Arts. Mais
Art et décoration intérieure : une relation ambiguë. Article
>Dès la fin du XVIIIème siècle, l’art connait une transformation majeure : la création artistique s’extirpe des règles et des normes qui l’encadraient et laisse toute liberté à l’artiste d’exprimer sa vision unique, son individualité à travers ses œuvres. Cette grande liberté ne va pas sans contraintes : si l’artiste peut s’exprimer librement, il est loin d’être sûr que cette expression qui lui est propre rencontrera l‘adhésion du public. Rares sont les élus dont l’œuvre est pleinement reconnue et célébrée de leur vivant. La vente de leurs œuvres n’étant pas toujours chose aisée, nombres d’artistes se sont

Pages

S'abonner à Artistes