Cherche l'artiste Humour
Chère Pragmatique, Moi, ta bien chère Furetante, me languis du temps des correspondances épistolaires et jette donc mes dernières impressions artistiques sur le papier pour te les expédier dare dare. Je reviens de Montmartre, de la place du Tertre. Il est bien loin le temps où Constantin Korovine peignait sur la place. On lui achetait des toiles sublimes pour quelques francs, toiles qui se revendent aujourd’hui entre 20 000 et 300 000 euros.                Le Moulin Rouge en 1926. Constantin Korovine©ParisTribune info             Tout ce que j’ai vu, ce sont des tableaux faits en Chine, sur
Faussaire en art: un vrai métier. les faux sur papier. Article
Tout comme les grandes marques de luxe, le marché de l’art compte son lot de faussaires. Ceux-ci produisent de faux tableaux d’un artiste et tentent ensuite de faire reconnaitre ces faux auprès d’experts ou encore de les vendre dans des ventes aux enchères ou directement à des collectionneurs. Etre faussaire en art à notre époque où les technologies d’authentification des œuvres sont de plus en plus poussées est devenu un véritable métier et parfois même une industrie. Comment procèdent les faussaires en art aujourd’hui? Quelles sont leurs astuces ? Episode 1 : Les faux sur papier (dessins, aquarelles, fusains, gouaches..) Ce sont les faux les plus
S'abonner à Dessin