Le cadre Montparnasse, âpre et fascinant Conseils
Lorsque l’on fréquente les salles des ventes, il arrive d’entendre de plus en plus souvent, dans la description d’un tableau, les termes : vendu avec son cadre Montparnasse d’origine.                                     Voile blanche devant la place Saint-Marc d'Arpad Somos Talbor                                       Pastel mis en valeur par un beau cadre Montparnasse La valeur globale de l’œuvre est donc visiblement influencée par la présence de ce cadre spécifique.
L’art botanique: la nature à la loupe Article
Qu’y a-t-il de plus naturellement beau qu’une fleur ? Les coquelicots au rouge vif qui émaillent les champs de blé ou les bouquets colorés dans nos intérieurs nous remplissent d’admiration pour la perfection de la Nature et nous apportent de la joie. Les artistes ont depuis longtemps cherché à retranscrire cette beauté à travers leurs œuvres. Le genre artistique autour des plantes et des fleurs a d’ailleurs évolué progressivement. Mais, étonnamment, c’est l’articulation entre intérêt scientifique et minutie de la représentation artistique qui a fait émerger ce qu’on appelle l’art botanique. Les fleurs immortalisées dans les œuvres d
DE LA PATAPHYSIQUE A L’OUPEINPO Article
Issu du collège de Pataphysique, l’OuPeinPo (Ouvroir de la Peinture Potentielle) est un groupe d’artistes qui s’efforce de cartographier toutes les démarches de création artistique possibles en alliant méthode scientifique et gaîté potache du «rapin», cet apprenti peintre du XIXème connu pour ses farces turbulentes. Ces travaux permettent de mieux appréhender le sens de l’art ainsi que la nature de l’art contemporain. Qu’est-ce que la pataphysique ? Au commencement, il y eut la pataphysique. Alfred Jarry en révèle l’existence en 1898, dans son ouvrage Gestes et opinions du docteur Faustroll, pataphysicien. C’est indubitable, la
Daumeir, les critiques d'art, gravure, caricature
Les critiques d'art, une spécialité française Article
Les Français excellent dans l’art de critiquer et la France est le pays où la critique est quasiment devenue un trait de reconnaissance identitaire national. Mais être critique est aussi un métier et le domaine de l’art, une de ses expressions. La critique d'art est un exercice périlleux, en constante recherche d'influence et de légitimité. Apparu au XVIIIème en France, le critique d’art fait et défait les modes artistiques au XIXème avant de tomber en disgrâce début XXème puis de se réinventer complètement. LE CRITIQUE D’ART APPARAÎT EN FRANCE La critique d’art apparaît en tant que discipline à part entière en 1719. Avant cette date, des
C'que ça va être beau chez vous!! Humour
Où l'on apprend que le nu est toujours désirable ! Pragmatique : Alors Furetante, ce tableau que tu guignais, tu as réussi à l’acheter ? Furetante : Pragmatique, je te le dis, je suis furieuse, vraiment. Toutes les conditions étaient réunies pour que je l’obtienne. Personne n’avait remarqué ce joli nu de femme. Et surtout le rythme des enchères se ralentissait, se ralentissait. Tu sais, quand une salle dort, c’est le moment d’acheter… Pragmatique : Ah oui ? Furetante : Enfin, si tu arrives à lutter contre la léthargie générale. Contagieux cette chose, ça vous plombe les paupières et hop, on dort quasiment debout. Du coup les tableaux se vendent
Artist or not artist? Article
Explorer toutes les facettes de son métier et notamment le transmettre à des élèves peut paradoxalement priver un artiste de la reconnaissance qui lui est due. La France a entrepris depuis plusieurs décennies un travail sur elle-même en accueillant dans la notion d’ « art » des domaines qui jusqu’alors n’étaient pas du tout considérés comme artistiques. A partir de 1981, la mode, le design, l’art alimentaire voient ainsi reconnaître leur dimension artistique sous l’impulsion de Jack Lang alors ministre de la culture. On tente de dépasser l’idée élitiste et exclusive selon laquelle l’art se limite strictement aux Beaux Arts. Mais
Goût, esthétique et société : les arts décoratifs Article
Les Arts décoratifs regroupent toutes les disciplines qui ont pour vocation d’embellir le quotidien, de créer une atmosphère esthétique dans laquelle vivre et se sentir bien. Arts de la table, mobilier, éléments de décoration, tissus sont fabriqués en séries, largement diffusés et expriment le goût de la société à une époque. Les Arts décoratifs suivent les effets de mode pour s’adapter et refléter l’esthétique de la société, pour plaire aux contemporains. Ils brassent à la fois la recherche d’un « beau » validé collectivement et la volonté de paraître -être au gout du jour et pouvoir le montrer aux autres- ou d’appartenir à une communauté. Si l
Peinture alimentaire et guerre des sexes Humour
Où l'on apprend que l'Art donne faim Furetante : Pfiouuh ! A la vente d’aujourd’hui, j’ai eu droit à un vrai festival gastronomique. Pragmatique : Ils servent des petits fours dans les ventes aux enchères maintenant ? Furetante : Mais non, je te parle de tableaux évidemment ! Tout a commencé à l’arrivée d’une immense toile représentant une langouste XIXème qui trônait, béate, avec ses pattes velues sur un immense plat d’argent. Elle avait vraiment  bonne mine, cette langouste. J’en salivais rien qu’à la voir. Le commissaire priseur : Ca, c’est de la belle peinture. Mise à prix 200 euros. Mais le
La fin de l’objet Article
L’art contemporain- et par là doit s’entendre toute démarche de création entreprise pendant et après la découverte de l’abstraction, soit depuis le début du XXème siècle- ,l’art contemporain se caractérise par la disparition de la nécessité de représenter un objet. Concepts, idées, notions, formes pures : l'art cesse de représenter la réalité concrète pour s'emparer du champ entier du ressenti humain. Non pas que l’objet soit absent du tableau contemporain : Nicolas de Staël, par exemple, a peint aussi bien de fulgurantes toiles abstraites que des poires et des pianos. Ce qui est important, c’est que l’objet représenté par l’artiste
Qu'est-ce qui fait courir le collectionneur? Article
Le collectionneur d’art ressent au plus profond de lui-même que la création, c’est la vie : rassembler des œuvres d’art c’est toute la vie du collectionneur d’art. Il existe certes des collections constituées à des fins d’investissement, de spéculation ou encore pour le paraître mais le véritable collectionneur d’art est avant tout un passionné. Il investit, en plus de son argent, beaucoup de son temps dans sa collection. Il s’informe, recherche et dispose sa collection de façon à la mettre en valeur et, bien sur, il en jouit à travers la contemplation ou lorsqu’il la montre à autrui. Le collectionneur aime véritablement les œuvres d

Pages

S'abonner à Goût artistique