Vie interrompue, peinture inachevée? Keith Haring Article
Keith Haring, s’il avait survécu au virus du sida, aurait eu cinquante-cinq ans cette année. Il est vain d’épiloguer sur ce  qu’aurait été sa trajectoire au XXIème siècle: un renouveau jaillissant de l’inspiration artistique ou un enlisement dans la répétition des  inventions passées. La seule certitude que nous ayons, est qu’il se savait condamné et que ses ultimes tableaux sont empreints de cette conviction. La dernière salle de l’exposition Keith Haring, The political line  qui a eu lieu en aout 2013 au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris est particulièrement émouvante à cet égard : elle réunit des œuvres majeures de la
Art éphémère Article
L’introduction de la notion d’éphémère dans l’art a contribué à enrichir considérablement le champ de la création contemporaine. Le domaine d’intervention de l’artiste s’est agrandi et de nouvelles perspectives se sont ouvertes. L’artiste s’approprie en effet de nouveaux matériaux et se libère des contraintes induites par la nécessité de conserver l’œuvre dans le temps. Pour les spectateurs, l’apparition de l’éphémère modifie la donne : la précarité introduit un nouveau rapport à la chose créée. Avoir conscience de la proche disparition de l’œuvre contemplée ajoute un élément tragique à l’émotion de l’
S'abonner à Inachevé