henri Rousseau. La bohémienne endormie.
Le désert, un atout pour l'art moderne Article
IV. Fascinés par le désert, les peintres occidentaux partent en quête de ce nouveau thème dès le début du XIX eme siècle. Pour apprivoiser ce nouvel élément, ils multiplient les tentatives dans diverses directions. Enfin leur obstination leur permet  de faire reconnaître la réalité picturale du désert. A partir de ce tournant crucial, le phénomène pictural du "désert" va marquer l'évolution de la peinture occccidentale.   4. Le désert, un atout pour l'art moderne A partir de l’évolution apportée par les tableaux de Belly et Guillaumet, le regard du public change. Il est prêt à accueillir la vision des peintres. Le désert se peint alors en toute liberté
Léon Belly. La Mer Morte. 1867.
Le désert, un paysage à peindre Article
  III. Dans tous les tableaux sur le désert décrit dans le précédent chapitre ( Le désert, un vide à apprivoiser)  de l'épopée des peintres du désert, le désert lui-même reste réduit à l'état de qualificatif. Il amplifie, il explique, il souligne des notions que l’artiste souhaite mettre en valeur. Mais il n'est pas encore devenu un sujet. C’est à partir du moment où le vide est représenté pour lui-même que pourra se produire un réel bouleversement artistique qui marquera l'art moderne.   3. Le désert, un paysage à peindre Si l'on observe les tableaux exposés dans les chapitres précédents, il y a un changement d'ambiance que l'on
Eugène Fromentin. Le Simoun
Le désert : un vide à apprivoiser Article
II. Après avoir vécu l'effervescence de la découverte du désert avec l'expédition de Bonaparte en Egypte, les artistes occidentaux ont trouvé diverses façons pour partir à la rencontre de ce nouveau sujet.  Ceux qui ont réussi à s'y rendre se trouvent face à la difficulté de peindre cet élément nouveau. C'est l'objet du 2ème chapitre de notre Epopée des peintres du désert:   2. Le désert: un vide à apprivoiser   Une fois rendus dans le désert les peintres se retrouvent en effet devant un problème qu’ils n’avaient pas anticipé. Ils sont dépourvus de moyens pour rendre la vérité du désert en peinture. Ils sont habitués à l’
la maison de Bernarda. Isabelle Adjani, Annie Ducaux.
La photographie de théâtre: un art plus exigeant? Article
Au sein du photojournalisme, la photographie de théâtre occupe une place à part. C’est un art complexe car le photographe se trouve confronté à plusieurs exigences. UNE ŒUVRE-TÉMOIN Il a pour mission de restituer l’ambiance du spectacle pour donner envie aux spectateurs de s’y rendre. Les photos de théâtre sont en effet utilisées par les journaux ou les affiches pour illustrer l’actualité théâtrale. Mais le photographe doit en même temps livrer une œuvre d’art qui lui est propre et pas seulement illustrative et plate. CHASSÉ-CROISÉ D’ARTISTES Au théâtre, le photographe se trouve face à la création de plusieurs autres artistes :   - Le metteur
Daumeir, les critiques d'art, gravure, caricature
Les critiques d'art, une spécialité française Article
Les Français excellent dans l’art de critiquer et la France est le pays où la critique est quasiment devenue un trait de reconnaissance identitaire national. Mais être critique est aussi un métier et le domaine de l’art, une de ses expressions. La critique d'art est un exercice périlleux, en constante recherche d'influence et de légitimité. Apparu au XVIIIème en France, le critique d’art fait et défait les modes artistiques au XIXème avant de tomber en disgrâce début XXème puis de se réinventer complètement. LE CRITIQUE D’ART APPARAÎT EN FRANCE La critique d’art apparaît en tant que discipline à part entière en 1719. Avant cette date, des
Grivoiserie Humour
Où l'on apprend que l'Art et la Bouche sont liés de façon inextricable! Pragmatique : Qu’est-ce qu’il y a Furetante ? Je te vois rigoler toute seule avec un petit air chafouin… Furetante : Héhé… c’est que Cupidon est descendu sur la salle des ventes alors qu’on n’était même pas le jour de la Saint Valentin. Pragmatique : Tu es tombée amoureuse ?!! Furetante : Oh, moi, tu sais…ce sont toujours des histoires de tableaux…au moins un tableau, c’est toujours fidèle…   J’arrive dans la salle quand le crieur annonce un beau dessin XVIIIème : une allégorie de l’Amour. Le commissaire priseur :
Hermétisme pour rire Humour
Où l'on apprend que l'interprétation n'a pas de frontières. Furetante et Pragmatique admirent le tableau Les Losanges rouges d'Andrée Pollier. S'ensuit une discussion animée sur l'interprétation à faire de l'oeuvre.  Furetante:  Pas de doute, c'est une représentation du dualisme de la divinité. Pragmatique:   .... Pardon? Furetante:  Mais siiii, si, regarde, c'est évident, voyons. Le triangle c'est Dieu dans la symbolique franc-maçonne. Le chiffre sept est celui de la perfection et de l'éternité . Pragmatique:  ....?.... Furetante:  Mais oui, quoi! La Bible, Soixante-dix-sept fois sept fois! Tu sais bien! En
Comment décrypter une oeuvre d'art? Conseils
Nous sommes tous confrontés tôt ou tard à une œuvre dont nous ne savons que penser. Une œuvre incompréhensible… Spontanément, notre première intention sera de passer notre chemin ou peut être plus souvent encore, de juger cette œuvre sans intérêt, voire carrément lamentable. Et pourtant, ce sont sans doute ces œuvres qui méritent toute notre attention : probablement porteuses d’une originalité inédite, elles peuvent nous permettre de découvrir de nouveaux courants artistiques et enrichir ainsi notre rapport à l’art et au monde. Comment alors s’y prendre pour trouver un sens à une œuvre ? En préambule, découvrez sur le site d'Almanart des clés pour comprendre
S'abonner à Interprétation