Le premier reportage photographique : lorsque Paris brûlait Article
Les monuments de la ville de Paris, capital historique (et touristique) si précieux aujourd’hui n’ont pas toujours été choyés par les gouvernements. A la fin du dix-neuvième siècle, ravager la capitale pour reprendre ou conserver le pouvoir est une solution tout à fait envisageable. Envisageable, envisagée et réalisée. Voici l’histoire des incendies de Paris qui donnèrent lieu à l’un des tous premier reportage photographique, le premier témoignage photo d’un événement historique.  Lithographie de Léon Sabatier et Albert Adam pour Paris et ses ruines publié en 1873 - Bibliothèque historique de la Ville de Paris. Exposition La Commune de Paris à l
Malheurs de l’art et politique Humour
Où l'on apprend que donner un tableau à un musée est un art difficile. Pragmatique : Alors ce dîner parisien ? Pas trop conventionnel ?   Furetante : Ne m’en parle pas ! Il y avait un petit abbé défroqué marié à un mannequin suédois, un ancien espion, et une diva bulgare …   Pragmatique : Ouhla ! une tablée haute en couleur !   Furetante : Oui. Pour faire plus sobre, notre hôtesse avait aussi invité une conservatrice de musée de province et un collectionneur d’art…et finalement ça s’est révélé être un choix tout aussi explosif…   Pragmatique : Raconte, ne me fais pas languir…   Furetante, toute heureuse :
Hollande et Marat dans le même bain. Humour
Où l'on apprend que la solidarité féminine transcende bien des choses. Furetante : On se serait cru en pleine salle de rédaction de Closer cet après-midi dans la salle des ventes. Pragmatique : Ah oui ? Les mœurs présidentielles font aussi scandale en salle des ventes ? Furetante :  C’était complètement surréaliste. Rien à voir avec le mouvement d’André Breton, pour une fois. J’étais en train de rêver en regardant la salle quand je remarque une vieille dame qui dort avec application. Rien ne semble la perturber, ni les éclats de voix du crieur, ni les coups de marteau du commissaire priseur. Evidemment, je me dis: Est-ce qu’elle va ronfler ? Mais non
S'abonner à Politique