henri Rousseau. La bohémienne endormie.
Le désert, un atout pour l'art moderne Article
  4. Le désert, un atout pour l'art moderne A partir de l’évolution apportée par les tableaux de Belly et Guillaumet, le regard du public change. Il est prêt à accueillir la vision des peintres. Le désert se peint alors en toute liberté car il a pris un sens réel dans le regard des spectateurs et des peintres. Accepté par tous, il n'est plus une étrangeté qu'il faut expliquer ou dont il faut se défendre. Ceci permet aux artistes de se servir du sujet désert à la fois comme environnement quotidien et comme symbole explicatif.   I. Les nouveaux aspects de la peinture de désert Le désert peint dans sa vérité quotidienne Maintenant que le désert a perdu
Les dessous de l'art pulsionnel Article
Lorsqu’on évoque ce que l’Art nous apporte, on pense tout de suite à la Beauté. Les amateurs d’art se voient volontiers comme des esthètes qui recherchent une œuvre d’art pour nourrir et stimuler leur amour de la beauté. C’est une recherche qui est légitime, qui flatte celui qui l’éprouve et est facile à partager. Mais c’est seulement la face émergée de l’iceberg car l’art représente toutes les facettes de l’humanité. Et les êtres humains ne sont pas que raffinement et spiritualité. Beaucoup des émotions humaines sont moins paisibles. Elles résultent de pulsions profondément ancrées qui s’articulent
S'abonner à Sensualité