Conséquences de la mort d’un artiste Article
Quand un artiste s’éteint, c’est une vie consacrée à la création qui se termine. C’est une façon de voir et de faire percevoir le monde qui disparaît. Quand un artiste meurt, la mélancolie que suscite la contingence de l’existence humaine est particulièrement palpable dans la mesure où l’artiste nous a fait partager son âme à travers ses œuvres. Mais à la mort d’un artiste se posent aussi des questions sur la continuité et la valorisation de son œuvre dans le temps. La cote de certains artistes s’envole après leur disparition. Pour d’autres, leur cote entre en purgatoire et connaît une forte dépréciation. Les historiens d’art se
Spéculation sur le marché de l’art Article
Cependant faire confiance à cet indice les yeux fermés serait périlleux. En effet, des effets spéculatifs sur le marché de l’art peuvent avoir une influence non négligeable sur l’appréciation de la cote d’un artiste, allant jusqu’à la faire gonfler dangereusement.   Le preteur et sa femme, Quentin Metsys, 1514   Ci dessous quelques éclairages sur ce phénomène : Comme sur tout marché, le marché de l’art est sujet à des mouvements à la hausse. Il est par ailleurs relativement peu sujet aux contraintes et aux contrôles qui pèsent sur les marchés plus sensibles comme celui des produits financiers. Il est donc possible d’y spéculer
S'abonner à Spéculation