Léon Belly. La Mer Morte. 1867.
Le désert, un paysage à peindre Article
3. Le désert, un paysage à peindre Si l'on observe les tableaux exposés dans les chapitres précédents, un changement d'ambiance se profile progressivement (particulièrement visible dans trois d'entre eux: Le pays de la soif, Le triomphe de la guerre, Le Christ au désert). Presqu'imperceptibles, une intensité, une plus grande liberté se déploient petit à petit dans les oeuvres qui représentent le désert. Le désert y émerge en tant que tel, en tant que sujet, peint et perçu pour lui-même. Comment cette évolution s'est-elle produite ? Cela peut paraitre étrange à nos esprits contemporains, mais entre l'expédition d'Egypte et le premier paysage de désert, il
Eugène Fromentin. Le Simoun
Le désert : un vide à apprivoiser Article
2. Le désert: un vide à apprivoiser   Une fois rendus dans le désert les peintres se retrouvent en effet devant un problème qu’ils n’avaient pas anticipé. Ils sont dépourvus de moyens pour rendre la vérité du désert en peinture. Ils sont habitués à l’espace bien cadré de leurs ateliers, à peindre de verdoyantes campagnes occidentales où tout de suite un arbre, une maison, une colline viennent arrêter le regard. Or le désert, c’est le vide, l’absence. C’est l’infinie succession de sables ou de rocailles, les dunes succédant aux dunes, le regard happé vers l’horizon qui vous échappe. C'est une fenêtre ouverte vers l'
L'épopée des peintres du désert Article
L’expédition d’Egypte de Bonaparte a enflammé l’imaginaire des Français On s’y indigne de la destruction de la flotte française (déjà!) par les Anglais. On y rêve de l’utilisation par l’armée révolutionnaire de guerriers orientaux à la renommée légendaire, les mamelouks. On y admire les exploits militaires de Bonaparte mais on y condamne aussi le chef de guerre irresponsable qui abandonne ses armées sans ravitaillement ni renfort. Mais qui imagine que l’expédition d’Egypte constitue un élément fondamental dans l’évolution de la peinture et son entrée dans la modernité ? Pourtant, grace à cette expédition guerrière, les
L'art contemporain est-il durable? Article
Depuis la Renaissance, la recherche de la modernité dans l’art a associé la découverte de nouveaux champs d’expression au développement de nouvelles techniques. La méthode de la peinture à l’huile a par exemple révolutionné la peinture de chevalet. Elle a permis à l’artiste de penser la lumière et de restituer le volume en permettant le travail des transparences, et le rajout significatif d’épaisseurs de matière. Plus tardivement, l’apparition de la photographie a dispensé l’artiste de la nécessité de s’inspirer du réel et de le représenter puisque les contours fidèles de la réalité se trouvaient sans défauts reproduits par un procédé
S'abonner à Technique