Portrait de Halidou Sali, Douzième Lamido (roi) de Bibemi (Cameroun).achat  photographie art originale a
Date de création : 
1991
Technique : 
Support : 
papier
Dimensions : 
Tirage: 60cm x 60cm. Cadre: 64cm x 64cm
Inscription : 
signé en bas à gauche
Etat de l'œuvre : 
Excellent.
Domaines : 
Période : 
780 €
L'œuvre

Portrait de Halidou Sali, Douzième Lamido (roi) de Bibemi (Cameroun).

Cette photographie originale a été prise pour figurer dans le superbe livre que Daniel Lainé a consacré aux Rois d'Afrique à la fin du siècle dernier.

Ce cliché a été effectué entre 1988 et 1991. Il a été montré lors de l'exposition Design en Afrique, au Musée Dapper à Paris de fin 2002 à juillet 2013.

Une deuxième photographie de la même série  figure sur le site.

Qu'en dire ?

Les clichés de Rois Africains pris par Daniel Lainé ne sont pas de simples portraits officiels.

- Tout d'abord, ils sont le témoignage d'un rapport d'intimité exceptionnel existant entre le photographe et son modèle. Daniel Lainé a pu gagner la confiance de ses sujets suffisamment pour capturer l'essence des personnalités et de leur rapport au pouvoir.

- Ensuite parce que Daniel Lainé s'interesse à des temporalités en danger de disparition. Les cultures et les modes d'organisation politique auxquels il s'interesse reposent sur des bases séculaires. Or l'immediateté de la culture occidentale et la fascination qu'elle exerce met en danger ces types de société dont la perennité constitue un facteur de cohésion essentiel.

La photographie représentant Halidou Sali est riche de force symbolique.

Le monarque pose vêtu des vêtements traditionnels que portaient déjà ses ancêtres. Derrière lui, à distance respectueuse, sont placés les hommes qui sont soumis à son autorité.

Il est le Douzième Lamido de Bibemi. Cet enracinement dans le passé et dans la filiation est essentiel. Il fait remonter les racines du pouvoir au milieu du dix-huitième siècle, ce dont peu de systèmes politiques occidentaux peuvent s'enorgueillir.

L'impression de puissance qui se dégage du souverain est incontestable. Et le respect des guerriers qui l'accompagne presque palpable.

Mais ce qui donne toute sa force au cliché, c'est l'arme que le Lamido tient.

C'est une arme blanche, au fourreau et garde à terre, la lame pointée vers le coeur et la tête du souverain.

Pour un monarque, un chef  de guerriers nomades musulmans, le message transmis est implicite. Sa tête et son coeur sont au service de ceux qui font confiance à son intelligence et à sa bravoure pour les guider. Et c'est sa vie même qu'il accepte de mettre en jeu s'il ne se montre pas digne de l'honneur qui lui a été fait.

 

L'artiste

Lainé

Daniel

 

Daniel Lainé est un photographe, photojournaliste et journaliste français né en 1949.

 

Profession: photographe.

Après avoir exercé de nombreux métiers, allant de concierge d’hôtel à professeur en passant par magasinier, Daniel Lainé parvient à se consacrer à sa véritable vocation : la photographie.

Il travaille pour le mensuel Actuel puis entre à l’agence Gamma .