Albert Aublet

(Français 1851 - 1938)

Albert Aublet est un peintre, sculpteur, dessinateur et graveur français, né en 1851 et mort en 1938. Très doué dès ses plus jeunes années, il est remarqué par Claudius Jacquand qui le prend pour élève lorsqu'il a à peine quinze ans.

Aublet rejoint ensuite l'atelier de Jean-Léon Gérôme en 1870, où il apprend la maîtrise des scènes historiques et des tableaux de genre. Trois ans plus tard, le premier tableau qu'il présente au Salon, Intérieur de la boucherie au Tréport, fut favorablement remarqué par la critique et acheté par Alexandre Dumas fils.

Il mène ensuite l'existence d'un peintre à succès, se partageant entre les grandes scènes de genre ( Néron empoisonnant ses esclaves) et les portraits des membres de l'élite. Se sentant trop à l'étroit dans son atelier de Neuilly-sur-Seine, il fait de nombreux voyages en Orient et en ramène des toiles orientalistes inspirées.

Médaillé d'or à l'exposition internationale de Paris en 1889, il décide de prendre du recul et s'installe à Tunis en 1905, où de nouveau il rencontre le succès. A partir de 1920, il se tourne vers la sculpture. Il est l'un des modèles de M.Biche, peintre familier du salon de Madame Verdurin, dans La recherche du Temps perdu de Marcel Proust.

Sources :

- Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs de graveurs, E. Bénézit, Paris, 1999. (vol. 1, p. 31-32.)

- Dictionnaire des petits Maîtres de la peinture, Gerald Schurr, Les Editions de l'Amateur, Tome II, page 102   .-  Figures Contemporaines. Album Mariani,  « Albert Aublet » article de J. Uzanne,Paris, 1896-1908.