Eugène Bégarat

(Français 1943)
Eugène Bégarat. Post-impressionnisme.Art contemporain

Eugène Bégarat est un artiste peintre né à Nice en 1943.
A dix-sept ans, il entre à l’Ecole des Arts décoratifs de sa ville natale, puis intègre l’Ecole des beaux-Arts de Paris en 1964.
Passionné par la couleur et la lumière, Bégarat fait partie de la grande tendance classique de l’art contemporain. Il s’inspire des avancées techniques des post-impressionnistes pour construire une touche personnelle qui renouvelle et modernise le pointillisme et le divisionnisme chromatique.

Au début de sa carrière, il s’installe en Bretagne pour s’imprégner des lumières qui inspirèrent Felix Vallotton et les Nabis. Il part ensuite à la recherche de contrastes colorés plus forts et voyage dans le sud de l’Europe, et l’Afrique méditerranéenne (Espagne, Italie, Maroc, Tunisie). Son style se consolide et s’affine à la fois au contact des vibrantes lumières du Sud. Il revient s’installer en France,d'abord à Paris puis en Provence, près de Vence, où il se construit un atelier/jardin en plein air, dans lequel il installe ses modèles parés de brillantes étoffes.

Il met ainsi au point une œuvre où peu à peu l’horizon disparaît au profit de cadres de feuillages et d’éléments naturels sculptés par la lumière. Il décline ainsi d’infinies variations sur la femme et son vêtement, où l’éclat d’une carnation, la brillance d’une chevelure sont soulignés par les satins chamarrés et les soies chatoyantes qu’il aime utiliser. Au fil du temps, sa touche abandonne le recours unique au divionnisme pour intégrer de plus en plus des plages colorées, sans que la lumière ne cesse pour autant d'être le pivot de son art.

Eugène Bégarat ne s’est jamais préoccupé des querelles et des modes qui marquent l’art contemporain. Indifférent aux condamnations critiques qui ont tant perturbé les artistes figuratifs du XXème siècle, il construit une œuvre solide et cohérente autour de la lumière, de la couleur, afin de sculpter tableau après tableau, sa vision d’une féminité sublimée, à la fois éternelle et subtilement contemporaine.
Ses œuvres sont présentes dans de grandes collections internationales.

Pour en savoir plus : le site de l’artiste.
Image : Blog de Christiane Schmit