Jean-Marie Calmettes

(Français 1918 - 2007)

Jean-Marie CALMETTES (Wissous 1918-Trebes 2007) fait partie du Groupe de l'Echelle et l'Alternative Figurative avec Paul Aïzpiri, André Brasilier, Bernard Buffet, Raymond Guerrier, Claude Weisbuch.

Il etudie aux Beaux-Arts de 1937 à 1939. Pendant la guerre il devient élève d'Otton Friesz à l'Académie de la Grande Chaumière. C'est là qu'il fonde en 1942 le groupe de l'Echelle avec busse, Cortot et d'autres. Ils exposent dans différents Salons et galeries.

En 1947, Calmettes reçoit le second prix de la Jeune Peinture, et en 1949 un prix Hallmark. Il expose très vite à l' international, à Philadelphie, Milan, Genève, Los Angeles. En 1952, il fait partie du second groupe ""la nouvelle Ecole de Paris"" . Il reçoit le prix du Dome.  De 1973 à 1983, il est professeur à l'école des Beaux-Arts de Paris.

Dans les années 40 puis 50 , ce sont les natures mortes, noir et blanc, découlant d'une réflexion sur le cubisme inspiré par La Fresnaye, qui le font connaître et reconnaître.

Dans les années 60-70, Calmettes agrandit son champ de vision: la nature morte n'occupe plus que le bas de la construction, tout le haut est dévolu à la suggestion d'une fenêtre ouverte sur la lumière dans le contre-jour de l'espace intérieur.

Ses oeuvres font parties des collections des musées dans les pays suivants:
Paris, Art moderne
Londres
New York
Bruxelles.

Source: L'Ecole de Paris 1945-1965, Dictionnaire des peintres. Lydia Harambourg. Collection Ides et Calendes