Tony François de Bergue

(français 1820 - 1893)

Tony François de Bergue est un peintre, lithographe et graveur français né en 1820.

Il reçut sa formation artistique à l'Ecole Royale des Beaux-Arts, à Paris, où il fut l'élève de Léon Cogniet. C'est auprès de ce maître qu'il développa son amour des sujets de marine. Dans la classe de Nicolas Gosse, il pratiqua la peinture de genre et la peinture historique.

Il exposa pour la première fois au Salon en 1847, puis en 1861 avec un tableau de genre, Rembrandt peignant la leçon d'anatomie. Il poursuivit une carrière de peintre de genre et de marines sous le Second Empire. Il fait partie des célébrités parisiennes, dont les journaux rapportent la présence dans tel et ou tel café à la mode des Grands Boulevards.

Parmi ses tableaux de genre, il livre une scène des journées de juin 1848 exaltant la répression de la révolte ouvrière, qui est exposée Musée Carnavalet: "un officier donnant l'ordre de tirer".

Ses voyages dans le sud de la France, en Espagne et au Portugal( notamment en 1874) lui permirent de rapporter de nombreuses scènes de ports et de grèves méditteranéennes. Sa touche, précise et minutieuse dans les oeuvres de jeunesse, s'élargit et se libère au cours des années. Comme Ziem, il s'interesse de plus en plus aux effets de lumière, et s'il continue à restituer avec fidelité les gréments des navires qu'il peint, son traitement des marins, des eaux marines et des grèves se fait souple et rapide. Au fil des années, il se met à peindre de plus en plus souvent sur le motif.

A ses débuts, son atelier se trouvait sur la rive droite, à Paris, rue du Petit-Lion-Sauveur (Souvenirs de Schaunard), puis il s'installa à Asnières. 

Il meurt en 1893.

On trouve ses oeuvres dans les musées français (Musée Carnavalet , Musée des Beaux-Arts de Reims), anglais ( The Cooper Gallery à Barnsley)