Félix Genaille

(français 1826 - 1880)
Felix François Genaile, peintre et portraitiste (1826-1880) par Vinmer

Felix François Barthélémy Genaille est un peintre, graveur, dessinateur et lithographe français né à Monceau-les-Leups dans l’Aisne en 1826.
Il commence par se former à l’Ecole de dessin de Saint-Quentin dans la classe de Louis Lemasle (1788-1876), puis entre aux Beaux-Arts de Paris à l’âge de vingt-et-un ans. Tout en suivant les cours de Chassériau et de Ingres, il fréquente l’atelier de Ary Scheffer, qui lui permet mieux d’exprimer son tempérament romantique.

Il expose pour la première fois au Salon en 1846.

Genaille pendant le Second Empire connaît le succès en tant que portraitiste et réalise de nombreux portraits officiels (Napoléon III, Eugénie) ainsi que des œuvres plus intimistes représentant les membres de la cour impériale et de la haute bourgeoisie. Il reçoit de nombreuses commandes de tableaux religieux pour orner des chapelles privées et présente régulièrement au Salon jusqu’en 1874 des scènes de genre inspirées  de sentiments positifs.

Son style est marqué par une parfaite maîtrise technique au service de l’exubérance romantique des sujets. Comme portraitiste, il s’attache à restituer la personnalité de ses modèles et ses œuvres sont toujours d’une grande finesse psychologique.

Il installe son atelier à Paris dans les quartiers neufs où réside sa clientèle (boulevard de Rochechouart puis rue Blanche) tout en ayant une propriété à Bois-Colombes.

Genaille meurt en 1880.

Ses œuvres sont présentes dans les collections du musée d’Orsay.
Son portrait officiel de Napoléon III est exposé au musée du Risorgimento à Rome.

Photographie : portrait de Genaille par Vinmer, détail. © Saint-Quentin, musée Antoine Lécuyer, © Direction des musées de France, 2009