Gaston Simoes da Fonseca

(Brésilien. Français 1874-1943)
Gaston Simoes da Fonseca

Gaston Simoes de Fonseca est un peintre, archéologue, sculpteur, lithographe, graveur, illustrateur, affichiste  et décorateur français d’origine brésilienne, né en 1874 à Rio de Janeiro, dans une famille de la haute aristocratie hispanique. Son aieul Jose-Manoel Simoes da Fonseca, corsaire de la reine d’Espagne, fonda la branche portugaise de la famille et vint s’établir au Bresil. Le premier et le trosisième président de la république du Brésil furent des Da Fonseca.

En 1875, Luiz Simões da Fonseca, père du futur peintre, décide de venir s’installer à Paris. Il est l’auteur du dictionnaire franco-portugais de référence qu’il remet périodiquement à jour au fil des nouvelles editions. Son fils Gaston fait toutes ses études en France puis intègre l ‘Ecole des Beaux-Arts de Paris, où il suit les cours du peintre renommé Jean-Léon Gérôme.   Les arts de l’Antiqité, découverts par Fonseca dans l’atelier du peintre d’histoire que fut Gérôme, marquèrent tellement Gaston da Fonseca que, après son diplôme, il decide de se rendre en Grèce . Il y sit plusieurs canpagnes de fouilles, notamment avec Emile Bourguet, membre de l’Ecole Française d’Athènes. Ses talents de peintre lui permettent de documenter les découvertes archéologiques et le musée du Louvre conserve nombre des planches documentaires que Foneca réalisa alors.

Revenu en France, Gaston da Fonseca expose au des paysages grecs et des scènes de genre au Salon des Artistes Français . Ses œuvres rencontrent le succès et parallèlement, Fonseca demande la nationalité française. Il pratique d’art de l’affixhe, notamment pour le Salon de l’Automobile de 1910 et compose les couvertures de nombreux ouvrages populaires à grand tirage, de la littérature enfantine aux fascicules de Conan Doyle.

Après avoir combattu durant la guerre de 1914-1918, il est reconnu pour ses talents de portraitiste. Le renouvellement décoratif des années vingt le séduit et il réalise de nombreuses lithographies, des décors pour des restaurants à la mode. Il réalise aussi des sculptures pour des fontaines at autres monuments publics.  A la fin des années trente, il entreprend un important projet de décoration religieuse, dont il reste les  travaux préparatoire au fusain et à la sanguine.

Gaston Simoes da Fonseca meurt d’une crise cardiaque en 1943. On peut visiter sa tombe au Cimetière du Père-Lachaise.

Illustration : autoportrait à la sanguine

Pour en savoir plus : une video des oeuvres de l'artiste par Philippe Grenier, 2010.