Gilbert Viardot

(Français 1888-)

Georges Emile Gilbert Viardot est un artiste peintre, affichiste, publiciste, caricaturiste et illustrateur né à Troyes en 1888. Il fut aussi un acteur de théâtre renommé.

Gilbert Viardot est le fils d'un architecte troyen connu, Gaston Viardot, qui encouragea le talent de dessinateur de son fils en le faisant travailler dans son agence d'architecte. Gilbert Viardot y acquit un trait sur et précis, et un sens de la composition équilibré.

Le dessin humoristique

Mais ce qui faisait rêver le jeune homme, c'était le dessin humoristique. Il signe ses premiers dessins Gil Gas, en accolant les prénoms de Gilbert et de Gaston et les propose à la presse troyenne. Le Petit Troyen publie ses premieres oeuvres en 1909. Le succès est suffisant pour que la presse satirique parisenne s'interesse à Gilbert Viardot et il signe avec Le Journal un contrat en 1910.

Désormais installé à Paris, Gilbert  Viardot travaille pour le Rire, le Sourire,et presque tous les titres de la presse d'humour quotidienne lui prennent ses dessins. En 1911, il participe au salon du dessin humoristique dont il devient membre du jury en 1923. Il conçoit également de nombreuses affiches publiciataires.

Le théâtre

Parralèlement, Gilbert Viardot est un acteur de théâtre reconnu. D'abord amateur à Troyes, il se produit en professionnel à Paris au Théâtre des variétés et jouera dans 57 pièces de 1910 à 1935. En 1921, il obtient le sesond prix du concours de Coemedia contre Pierre Larquey qui remporte le 1er prix.

La peinture

Viardot excelle comme dessinateur, comme acteur, mais aussi comme peintre.Ses peintures font surgir un univers totalement différent. Viadot rejète complètement le trait et travaille dans un style  d'un réalisme si poussé qu'il en exerce une réelle fascination. Le regardeur/spectateur qui se trouve emporté dans le monde de l'artiste. L'inspiration de Viardot va des sujets quotidiens à un fantastique envoûtant.  Ses toiles sont cependant fort rares, car il reservait cet aspect de son talent au cercle de ses intimes.

La rupture

En 1935, il quitte Paris pour revenir à Troyes. Avec la deuxième guerre mondiale, la presse humoristique cesse de prendre ses dessins, qui concordent pas avec la ligne détérminée par l'occupant. Gilbert Viardot est contraint de changer de profession et d'accepter des emplois de bureau.

Il meurt en 1965 à Crésantignes.

 

Pour en savoir plus :

Gilbert Viardot, dessinateur humoriste. par Leslie Picardat. 2016  Histoire locale / Personnages troyens .