Friedrich Vordemberge-Gildewart

(Allemand 1899 - 1962)

Friedrich Vordemberge-Gildewart est un peintre, architecte, designer, sculpteur et théoricien allemand. Il est né en 1899 en Allemagne à Osnabrück. Il a consacré toute son existence à l’abstraction pure.

Il complète ses études aux Beaux-Arts de Hanovre par une formation plus pratique au Collège Technique de Hanovre.

Il est l’un des membres les plus marquants du néo-plasticisme allemand. En 1924, il fonde le Gruppe K, association de peintres allemands qui se consacrent uniquement à l’art formel et adhère en 1926 au groupe De Stijl. Il fera ensuite partie de la plupart des groupes marquants de l’aventure non-objective durant l’entre-deux guerres, comme le groupe Cercle et carré de Michel Seuphor (1930), ou Abstraction-Création (1931).

En 1937, ses œuvres sont exposées par les nazis dans la fameuse exposition d’Art Dégénéré et il est obligé de se réfugier en Hollande. Il ne reviendra en Allemagne qu'en 1955.

Contrairement à Mondrian et à Van Doesburg, Friedrich Vordemberge-Gildewart ne se réfère à aucune spiritualité. L’inspiration de sa peinture est purement géométrique et ne fait référence à aucun symbole. Il se situe dans la mouvance de ses prédécesseurs les constructivistes de l’avant-garde russe, comme Rodtchenko et Tatline. « L’art absolu » que théorise Vordemberge-Gildewart n’accepte aucun rapport à une réalité matérielle ni métaphorique, il est uniquement formel et non-objectif.

D’abord fidèle aux principes de De Stijl, il peint en utilisant seulement les couleurs primaires et les non couleurs ( gris, blanc, noir) des tableaux organisés autour de verticales et d’horizontales. Au cour de sa vie, il enrichira ces principes en introduisant la diagonale, puis des couleurs plus variées ainsi que des effets de matière.

Il est mort le 19 décembre 1962 à Ulm.

Source photographique : Photographie de Katharina Schmidt