Lithographie surréaliste de Frédéric Bouché. Nu et cheval courant.
Technique : 
Support : 
papier japon
Dimensions : 
63cm x 47cm
Inscription : 
signé au crayon en bas à droite, justifié à gauche 53/75
Etat de l'œuvre : 
Excellent, traces de manipulation d'usage
Domaines : 
Période : 
150 €
L'œuvre

Une jeune femme nue court, les cheveux au vent à coté de son cheval à trois têtes. Elle tient des fleurs exotiques à la main, dont se nourrit son cheval.

Lithographie non encadrée.

Surréalisme.

Qu'en dire ?

Une œuvre aux coloris solaires, où les oranges et les rouges briques sont tempérés par des verts-de-gris subtils.

L'artiste démontre sa science de l'anatomie et les deformations de ses sujets sont sétrangement vraisemblables.

Le peintre a su donner une expression à la fois joyeuse et extatique au visage de la jeune femme et aux trois têtes du cheval broutant des fleurs.Un univers à la Jérôme Bosch

L'artiste

Bouché

Frédéric

Frédéric Bouché est un artiste peintre, lithographe, dessinateur français né en 1943 et mort à l'âge de cinquante-deux ans.
 

Au fil de ses oeuvres, il installe un univers fantastique, où se mêlent un érotisme en demi-teintes et une inspiration onirique proche de Jerôme Bosch. Dès 27 ans, il s'impose comme un peintre surréaliste d'avenir, avec sa participation remarquée au salon des Métamorphoses du Désir à Montbéliard en compagnie de Bellmer, Dali, Delvaux, Fini, Man-Ray, Masson, Wunderlich.