Alain Bonnefoit

(Français 1937)

 

Alain Bonnefoit est une artiste peintre, sculpteur, lithographe, graveur et illustrateur français né en 1937 dont l’œuvre est presqu’exclusivement consacrée au nu féminin.

Partir à la recherche de sa voie

Les années de formation d’Alain Bonnefoit montrent un jeune peintre en quête de soi-même et s’acharnant à trouver ce qu’il porte en lui sans arriver à le cerner.
Bonnefoit multiplie les écoles d’art, mais les diplômes qu’il obtient n’arrivent pas à satisfaire sa soif d’idéal. Il commence par l’Ecole des Arts Appliqués Duperré, continue sa quête aux Beaux-Arts de Paris, et complète son parcours par l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles. Ces sept années de formation lui apportent de solides connaissances techniques mais c’est seulement la rencontre avec Antoniucci Volti qui marque la fin de ce parcours initiatique. Volti, grand sculpteur de la beauté féminine , libère Bonnefoit de ses derniers doutes : un peintre peut légitimement consacrer sa vie à peindre le corps féminin.

L’exaltation de la nudité féminine

Alain Bonnefoit travaille sur modèle vivant. Si ses œuvres sont si riches, c’est qu’elles transcrivent à la fois une beauté plastique mais aussi la rencontre avec une individualite.
On sent qu’il ne représente pas une femme-objet, mais une vrai personne.

Bonnefoit  travaille en France et en Italie et mène une carrière internationale, de l’Europe au Japon, avec plus de deux cent expositions personnelles et une renommée toujours grandissante.

Les sculptures
Presque toujours en taille directe, devant modèle vivant, les œuvres sculptées de Bonnefoit  prolongent directement l’enseignement de Volti, tout en possédant leur caractère et leur originalité propre
Les huiles sur toiles 
La palette de Bonnefoit dans ses œuvres est profonde et intense, en contraste avec ses œuvres sur papiers. La couleur et la pâte picturale donnent au corps feminin un poids et une intensité que renforce les tissus chatoyants utilisés comme fond
Le sumi-e
En 1973, Bonnefoit découvre au Japon l’art du sumi-e, une approche spirituelle du trait et lavis d'encre qui consiste à accomplir une œuvre en utilisant le trait et le lavis, au cours d’une intense refléxion.
Les lithographies
Bonnefoit est aussi habité de l’amour pour les lithographies, dont il éxécute lui-même le dessin sur la pierre lithographique et dont il surveille chaque étape. Ceci donne à ses tirages une grande qualité émotionnelle. 
Les illustrations
Bonnefoit aime mettre son pinceau au service des mots et de l’émotion poétique. Il illustre de ses corps féminins nombre de livres de poèmes, avec une préférence pour les poèmes mis en musiques, de Serge Gainsbourg à Brassens .

La polémique

Montrer le corps féminin peut paraître parfois provoquant ou obscène à certains. Pourtant les œuvres de Bonnefoit ont toutes un point commun : elles peuvent être érotiques mais ne sont jamais pornographiques ni vulgaires. Pourtant, lors d’une exposition des œuvres  du peintre en 2014 à Cholet, pendant le 45 ème salon des Arts de la Ville, deux visites scolaires furent annulées par les directeurs d’école pour ne pas risquer de choquer les enfants. Alain Bonnefoit exposait alors à New-York et manifesta son incompréhension.