Roger Chapelain Midy

(Français 1904 - 1992)

Chapelain-Midy est un peintre, graveur, lithographe et illustrateur français né en 1904. Son inspiration est fortement marquée par le surréalisme et le fantastique.

Très jeune, Chapelain-Midy acquiert les bases de son art en allant copier les grands maîtresau Louvre, et complète sa formation par  les leçons dispensées à l'académie Colarossi. En 1927 il fait son premier envoi au Salon d'Automne. Il reçoit à cette époque des conseils amicaux de Charles Picard-Ledoux.

En 1930 il fait ses débuts galerie Drouant. Il exécute des dessins publicitaires afin de subvenir à ses besoins. Il reçoit le prix des Muses ce qui lui permet de découvrir l'Italie. Il fait ensuite de nombreux voyages en Italie, Hollande, Angleterre, Belgique et en Espagne. Son goût pour les voyages est indissociable de sa peinture et il travaille à partir des découvertes multiples qu'il fait à l'étranger.

En 1935 il expose galerie Bernheim. En 1937 , il réalise ses premières décorations: Théâtre du palais de Chaillot, pavillon de la Syrie à l'Exposition internationale avec Jean Picard Ledoux. Il est considéré comme faisant partie des jeunes peintres issus de la tradition française et sur lesquels se fondent tous les espoirs. Son oeuvre se caractérise par une recherche de la magie et de l'illusion. Il fonde ses oeuvres  sur le mystère et le merveilleux et cet univers onirique va bientôt le définir en tant que peintre.

En 1934 la Ville de Paris puis l'État lui font leurs premiers achats, inaugurant une série d'acquisitions qui se poursuit de nos jours. De mêmes, les musées étrangers achètent ses oeuvres dès 1937. Sa peinture représente à l'étranger l'école française figurative contemporaine.

En 1937 il obtient à Pittsburgh le prix Carnegie. En1939, il fait une exposition particulière galerie Montaigne. Une exposition ayant été organisé à la galerie Amigos del Arte à  Buenos Aires, c'est l'occasion d'un long voyage en Argentine, source d'inspiration.

Il expose annuellement à la galerie Charpentier entre 1954 et 1958. Il compose alors de nombreux décors et costume, notamment pour l'opéra de Paris (Flûte enchantée de Mozart en 1954).  Il exécute parallèlement plusieurs décorations murales.

En 1948, invité par le gouvernement égyptien, il enseigne à l'école des Beaux-Arts du Caire, exposant au Caire et à Alexandrie et visite l'Égypte. En 1950, il expose à l'institut d'art français de Londres, en 1954 à la galerie Wildenstein de New York.

En 1961 la biennale de Sao Paulo lui consacre une salle où il présente toutes ses maquettes de costumes et reçoit le Grand prix du Théâtre. Les voyages ne cessent de ponctuer son travail. Il participe à de multiples exposition collective dans des musées et galeries.

Une première rétrospective a lieu au musée des Beaux Arts de Bordeaux en 1965  et d'autres suivent jusqu'en 1987.

Source: L'Ecole de Paris1945-1965, Dictionnaire des peintres. Lydia Harambourg. Col Ides et Calendes