Jacques Chevalier

(Français 1924 - 1999)

Peintre français né à Rouen en 1924.

Il entre à l'Ecole des Beaux-Arts en 1937, mais quitte rapidement l'enseignement officiel.
Influencé à ses débuts par Georges Rouault, il expose pour la première fois à Paris aux Foyers de la Culture Boulevard Haussmann.

Après avoir exercé plusieurs petits métiers, il choisit à partir de 1952 de se consacrer exclusivement à la peinture. Il rend visite à plusieurs reprises à Georges Braque et son oeuvre sera marquée par ces rencontres.
En 1954, il expose ses oeuvres récentes à la Galerie Tronche et s'installe à Paris. Il trouve alors dans la peinture un constant et vital besoin d'expression. En octobre 1955, il reçoit une très bonne critique à l'occasion de son exposition à la Galerie Duncan, rue de Seine. Il n'exposera à nouveau que dix ans plus tard à la Galerie Mourgue

On retrouve dans son oeuvre figurative (les paysages en particulier) l'influence de l'Ecole de Paris, mais sa veine abstraite s'inscrit dans le courant de l'abstraction lyrique, la peinture n'étant pas la reproduction de ce que l'oeil peut reconnaître, mais un acte de pure création plastique.
Les couleurs posées par touches carrées rappellent parfois l'oeuvre de Jacques Germain ou d'Oscar Gauthier, ses contemporains : elles jouent entre elles à la manière d'un vitrail. Il aime la matière et sa pâte est épaisse et riche en nuances chaudes et froides, assemblage coloré parfois revêtu d'un vernis brillant.
Toute son oeuvre traduit une volonté de recherche d'harmonie, de dynamisme et de lyrisme.