François Galletti (Mig)

(Français 1954)
François Galletti dit MIG, artiste photographe

François Galletti a toujours eu beaucoup de cordes à son arc.

Et tant de désirs à réaliser pour remplir son existence.

Il aurait pu être peintre, tant sa passion pour le dessin était grande : il embrasse une carrière scientifique.

Il aurait pu rester auprès de sa famille : il devient capitaine de la marine marchande et sillonne le monde.

Il aurait pu demeurer embarqué comme commandant de la Marine nationale: il se passionne pour la défense navale française et devient un expert en management et gestion de projets .

C'est en cours de chemin qu'il rencontre la photographie.

Ou plutôt que la photographie vient à lui et s'empare de ses pensées, change sa vision du monde.

En 1979, un appareil photo acheté au Japon marque le premier jalon qui le mene, quelques décennies plus tard, à la fondation de son agence photographique, Photonet production.

C'est qu'il faut de nombreuses années pour qu'un artiste photographe vienne au monde, fasse ses premiers armes puis vole de ses propres ailes. 

Pendant toutes ces années, François Galletti aiguise son regard, réfléchit, attend.

Et quand enfin l'artiste MIG vient au monde, il sait.

Il sait regarder, attendre le moment où apparait l'Image, et la saisir au milieu du trivial et de la banalité.

Son monde, c'est celui du reflet. Chacune de ses oeuvres décripte cette mouvance intrigante, toujours nouvelle, toujours fascinante, le reflet de la lumière en mouvement, avec une préférence particulière pour ces reflets sur l'eau, ces miroitements sur la mer qui , si on y refléchit bien, ont scandé toute son existence.

Mais bien d'autres reflets viennent s'inscrire dans l'objectif de MIG : le reflet du courage et de l'énergie, tels que les évoque le faucon de chasse ou le sourire du guerrier, ou le reflet de la beauté, comme celle qu'emprisonnent les pétales d'une orchidée...

Pour en savoir plus, visitez le site de Mig