Jacques Kaplan

(Empire Russe/France 1872 - 1949)

Jacques Kaplan est un artiste peintre, dessinateur, graveur et portraitiste d'origine juive russe né à Sébastopol en 1872. Il entre à l'Ecole des Arts décoratifs de Paris à treize ans et à celle des Beaux-Arts à seize ans, où il fut élève de Bonnat.

Il débute au Salon des Artistes Français en 1890. Très vite reconnu pour son talent de portraitiste, il devient  un artiste à la mode. Artistes, femmes du monde mais surtout hommes d'affaires et journalistes  apprécient la fidélité de son pinceau. Subtil et raffiné dans ses fusains et ses pastels, il montre dans ses oeuvres à l'huile une grande force de tempérament, et se révèle un coloriste plein de fougue.

Une photographie du peintre dans son atelier peut être consultée sur le site Roger Viollet Paris en images

En février 1939, il reçoit ainsi la commande du portrait de Jules Zirnheld, premier président de la CFTC (Confédération française des travailleurs chrétiens).

Pendant la seconde guerrre mondiale, il accompagne le gouvernement à Vichy et continue sa carrière de portraististe à succès. Il immortalise ainsi les hommes politiques de la Revolution Nationale, appliquant le principe de la Lettre volée d'Edgar Poe ( la meilleure cachette est celle qui se trouve à la vue de tous).

Peut-être à cause de son séjour à Vichy, il est cité dans le dictionnaire des artistes juifs au chapitre des artistes dont "les noms laissent supposer qu'ils étaient juifs d'origine mais pour lesquels subsistent des incertitudes".

Il décède en 1949.

Sources :
- Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, E. Bénézit, Paris, 1999.
- Autour de l'Art juif. Adrian Darmon. Carnot éditeurs. 2003.