François Poyet

(français 1948)
Fraçois Poyet artiste lettriste français né en 1948

François Poyet est un artiste lettriste français né en 1948.

Depuis ses dix-huit ans, il est fidèle aux principes lettristes et crée sur tous les fronts, musique comme poésie, cinéma comme roman, danse comme architecture. Il organise des événements lettristes, des concerts et des spectacles, au cours desquels il fait preuve d’un grand talent d’improvisation. Habité d’une passion intarissable, il explore chaque aspect novateur du lettrisme avec fougue, et est à l’origine de nombreuses innovations et enrichissements.

Dans le domaine de la création plastique, il a enrichi le mouvement de structures esthétiques nouvelles. François Poyet est en effet le créateur de l’hypergraphie tridimensionnelle modulaire : des structures en volume figurant des signes inspirés en partie de la calligraphie chinoise, qu’il colle sur ses tableaux , dispose dans des installations ou livre tout bonnement au public. Il utilise différents matériaux, comme la mousse, le polystyrène expansé, et la fragilité de ces créations les apparente à l’art éphémère.

François Poyet s’est aussi passionné pour les anamorphoses d’écriture, qu’on peut lire uniquement selon un certain angle, et les a baptisé anamorphographies.
Il est aussi à l’origine des diapos-sandwich, ou dans le domaine du cinéma, des écrans à dièdres.

Appel hiératique, sa participation à la rétrospective du Lettrisme au Musée d’art moderne de la ville de Paris fut mémorable : elle consistait en un ensemble de 120 tableaux assemblés et solidaires.

Son œuvre photographique est tout aussi marquée par l’innovation, et il livre des créations tridimensionnelles polystyles.

François Poyet est présent dans toutes les expositions historiques sur le lettrisme :
- 20 ans d’Architecture lettriste au musée Paul Getty en 1988 (le musée lui achète une œuvre à cette occasion)
- les lettristes à la XLV ème Biennale de Venise en 1993
- exposition lettriste au Georgia Southern Museum en 2000.

Grâce à François Poyet, la démarche lettriste est bien vivante. Cet artiste complet la met en œuvre dans tous les domaines qu’il aborde et son esprit créatif lui ouvre sans cesse de nouvelles perspectives.

Source :

La peinture lettriste. Isidore Isou. Alain Satié. Gérard Bermond. Jean-Paul Rocher, éditeur. Paris, 2000.

 

 

Photo publiée sur le Nouveau Site Officiel du Lettrisme