Georgette Tavé

(française 1920 - 2008)

Georgette Tavé est née en 1920 à Elbeuf dans une famille de négociants en tissus. Son père s'oppose à sa vocation de peintre et c'est seulement après son mariage qu'elle peut commencer  une formation artistique, auprès de Jean Souverbie d'abord, puis d'André Lhote ensuite.

Du premier, elle retiendra l'importance du corps féminin et son placement dans la toile. De l'autre elle retiendra la fragmentation cubisante des couleurs et des formes.

Mais c'est en oubliant ses maïtres qu'elle réussit à se trouver. Installée dans l'anvien atelier de Modigliani, elle peint sans relâche et trouve son propre style, lumineux et équilibré. Elle participe aux salons d'Automne, fait partie de l'Association des peintres graveurs.

Mais c'est son portrait de Coco Chanel qui établit sa célébrité. En 1966, Tavé peint deux tableaux de la célèbre Mademoiselle. Coco achète le plus flatteur. Tavé garde le second, incisif, brutal et l'expose. Le succès est immédiat et Tavé est exposée mondialement.

Elle devient plus célèbre au Japon  qu'en France, plus connue à Cannes qu'à Paris. Sa peinture, une figuration vigoureuse et au coloris appuyés séduit les collectionneurs et , si elle n'est pas reconnue par la parisienne critique officielle, elle enchaine exposition sur exposition dans le monde entier.

En 1974, elle se tourne à nouveau vers le nu puis vers les couleurs des jardins meditteranéens.

Elle décède en 2008 dans son appartement parisisen.