Paule Vezelay

(anglaise 1892 - 1985)

Paule Vézelay, de son vrai nom Marjorie Watson-Williams, est une artiste peintre, sculpteur, graveur, illustrateur, lithographe, poète et écrivain anglaise née à Bristol en 1892. Première femme peintre anglaise à pratiquer l'abstraction, elle enrichit son oeuvre au contact de tous les artistes qu'elle rencontre, absorbant toutes les influences pour livrer une oeuvre multiforme mais toujours marquée par sa personnalité originale.

Originaire d'une famille de médecin, elle sait dès la prime adolescence qu'elle deviendra peintre et acquiert une solide formation artistique. Ses premières oeuvres sont fortement influencées par Sickert. Elle rencontre les frères De Smet, qui la persuadent de s'installer à Paris en 1920. La Galerie des Feuillets d'Art lui offre sa première exposition. A Paris, elle se rapproche de l'avant-garde  et adopte un style cubisant. Elle prend le nom de Paule Vézelay en 1926, en référence à la cathédrale de Vézelay et à la pureté de ses lignes architecturales.

En 1929, elle rencontre André Masson et son inspiration déjà grandement formaliste se charge de surréalissme. La rupture avec Masson l'amène à rejoindre le groupe Abstraction-Création en 1934 et à abandonner définitivement la figuration.

C'est pourtant le contact avec les époux Arp qui donne un élan essentielle à son activité créatrice. Elle  intègre dans son oeuvre la troisième dimension, livrant des sculptures en bois puis bientôt réalisées dans le marbre en taille directe. Elle retourne en Angleterre pendant la guerre et crée des formes où l'on peut déceler la présence du Blitz.

Après-guerre, elle retourne à Paris, participe au salon des Réalités Nouvelles dès 1946. Jeanne Bucher lui organise une exposition personnelle. Paule Vezelay  rejoint le Groupe Espace en 1953. Malgré deux expositions personnelles, la reconnaissance est longue à venir. Vezelay cree des tissus d'ameublement, ses lignes entrecroiséees structuran de superbes rideaux.

En 1980, l'exposition retrospecticve de son oeuvre à la Tate Modern lui apporte enfin le succès.

Elle meurt en 1985

Sources:  Sarah Wilson. Paule Vezelay.Courtauld Institute.