Aquarelle-ROSENBAUM Richard-Attelage et cavalier couple en promenade Achat
Date de création : 
1895
Technique : 
Support : 
Papier contrecollé sur carton.
Dimensions : 
Tableau: 54 cm x 36 cm. Cadre : 81,5cm x 64cm.
Inscription : 
Signé en bas à gauche
Etat de l'œuvre : 
Très bon.
Domaines : 
Période : 
1100 €
L'œuvre

Une jument blanche dont l'harnachement est orné de détails aux couleurs des rubans de la robe de sa conductrice. Un fringant alezan monté par un dandy qui a pris soin d'assortir son haut-de-forme à ses pantalons. Quelle élégance, tant chez les maîtres que chez les chevaux !

Bel encadrement moderne, baguette d'acajou (?) verni. L'aquarelle est contrecollée en plein sur carton acide, voir photo du dos du montage pour l'état de conservation.

Oeuvre d'art du XIXème siècle

Qu'en dire ?

Cette aquarelle donne la meme impression d'arrêt sur image que toutes les autres aquarelle de l'artiste. Une attention égale est apportée par l'artiste aux chevaux et à leurs maîtres humains ce qui donne à l'ensemble beaucoup d'harmonie.

- Qui sont ces deux parangons du savoir-vivre victorien ?

Sont-ils sortis pour montrer leur élégance à leur égaux de la bonne société anglaise? Ou bien ce déploiement d'élégance est-il le signe d'une parade amoureuse? Rien ne se lit sur leurs visages, dans les plus pures traditions du raffinement anglais.

Par contre, le cheval ne cache pas son intérêt pour la jument, qui trotte avec un détachement feint mais n'en apprécie pas moins son admiration. Le peintre a-t-il traduit les sentiments des maîtres par les attitudes de leurs chevaux?

L'artiste

Rosenbaum

Richard

Peintre de chevaux de courses hippiques et d'attelage actif en Angleterre durant la deuxième moitié du XIXème , Richard Rosenbaum (1864-?) est apprécié pour la finesse de ses aquarelles et la précision avec laquelle il transcrit la vigueur des chevaux. Il a pour particularité de figer ses sujets  en mouvement, arretés dans le temps dans une pose  aérienne, sans contact avec le sol.