Akiko Arita. Acrylique sur toile. Le arbre 12.
Date de création : 
1985
Technique : 
Support : 
Toile
Dimensions : 
Tableau: (10F) 45cm x 52cm. Cadre: 46,5cm x 54,cm
Inscription : 
Signé en bas à droite, titré au dos sur la toile
Etat de l'œuvre : 
Excellent.
Domaines : 
Période : 
490 €
L'œuvre

Des branches d'arbre bleues se détachent sur un fond rose, mauve et jaune.

Cadre en acier brossé.

XX eme siècle. Ecole contemporaine japonaise.

Le arbre 12 est présenté accroché en compagnie de Ribambelle d'Albertine Millet, et d'un bronze argenté de Bosio, Henri IV enfant, à venir sur le cite.

Qu'en dire ?

Cette composition met en scène des couleurs subtiles et pourtant affirmées, que l'artiste manie sans aucune mièvrerie. Ce sont des teintes de manga, aux contrastes appuyés et la composition fait penser à un recadrage d'un élément tiré du décor de fond d'une oeuvre dessinée préexistente,manga ou comic book, selon le procédé développé par Lichtenstein. 

Mais là s'arrête la comparaison avec la technique de Lichtenstein. L'artiste Akiro Arita est à la recherche d'un autre signifiant que celui que provoque une citation agrandie. Elle s'inspire certes d'un référent , mais ce qui l'interesse, c'est de développer un élément isolé pour sa qualité esthétique et son pouvoir évocateur.  Ces branches sans feuilles ni fleurs, à la couleur improbable, suscitent une impression de paix, de normalité.

L'artiste japonaise Akiko Arita a créé ce tableau pour participer à une exposition en France, comme le suggère l'étiquette de transport encore au dos de l'oeuvre. La toile est de fabrication japonaise.

Le Arbre a été peint par Akiko Arita la même année que la Mer 12.