Fascinés par Paris, de nombreux artistes japonais, dont Foujita est le chef de file, sont venus s'y installer pour exercer leur carrière. Leurs oeuvres associent l'art traditionnel japonais et l'art occidental.

L'intériorité de la peinture japonaise très cérébrale se mêle avec l'exubérance de la peinture occidentale.