Jean Berthier

(Français 1923-2004)

Jean Berthier est un artiste plasticien français né en 1923, à Philippeville (Algérie)

Tout à la fois «  juif, nègre, kabyle et arabe », il était fier de son ascendance métissée.

Les origines de Jean Berthier donnent à sa peinture son originalité. Faisant appel à toutes les cultures qui s’épanouissait en lui, et à son amour inconditionnel pour le jazz, il a laissé une œuvre originale, caractérisée par un sens du rythme et de la couleur

On peut dire de Jean Berthier qu’il est peintre du jazz ou plutôt peintre en jazz.  Comme Jacques Lacomblez, Pierre Buraglio ou Bernard Rancillac, son œuvre se rattache à la musique.

Berthier a toujours peint ce qu’il entendait et certains de ses tableaux ont d’ailleurs été réalisés en performance publique : pendant qu’une formation jouait, Berthier retranscrivait sur une toile le ressenti que lui inspirait le morceau. Le 2 août 1992, au Fort napoléon à Toulon, Jean Berthier réalisait ainsi un tableau, accompagné par six saxophonistes parmi lesquels on peut citer Jean-Louis Chautemps et André Jaume …

Jean Berthier avait l’habitude de peindre des séries.
On peut citer de lui les série Black and Blue, Early Autumn, ou encore Misterioso.

Il illustre une plaquette tirée à 100 exemplaires où Jean-Louis Chautemps interprète Body and Soul à la clarinette avec un texte de Francis Hofstein .
Le compositeur Jean-Yves Bosseur a préfacé le catalogue d’une des expositions de Jean Berthier.

Berthier consacre aussi une part importante de son œuvre  au collage, notamment à partir de morceaux de pochettes de disques de jazz. La maison des arts de Malakoff expose en 2003  les œuvres de Berthier sous le titre de « Collages-Jazz ».

Il est mort en 2004 à Malakoff