Jean Dorville

(Français 1901-1986)

Jean Dorville est un peintre, graveur, lithographe, illustrateur et décorateur de théâtre né en 1901.Il est également poète et écrivain.

Il reçoit sa formation artistique à de l’Ecole des Arts Décoratifs . C’est Paul Renouard qui l’initie à la la technique de l’eau-forte.
En 1919, il réalise ses premiers décors de théatre pour les spectacles d’Art et d’Action , qu’organisent les parents de son ami Claude Autan-Lara.
Il passe ensuite deux années aux USA  où il dessine des croquis de mode pour les grands magasins. Revenu en 1923 en France, il se marie avec Suzanne Cambier l’année d’après. Il peint beaucoup dans l’Yonne, où vivent ses beaux-parents.
En 1927, il expose pour la première fois au Salon d’Automne puis en 1927 les Indépendants acceptent deux toiles, un paysage et une Leda.

Il rencontre Irène Tilly-Jacquin et tombe amoureux d’elle. Il en aura un fils puis divorcera pour l’épouser. Les deux époux s’engagent au PCF et exercent de nombreuses activités engagées, notamment en Corse après la deuxième guerre mondiale.

De 1927 à 1928, Dorville part peindre pendant deux ans à Aix-en-Provence et à Cassis, grâce à deux contrats de mécènes que lui avaient rapporté ses expositions aux deux salons. Grace à un autre groupe de mécènes, il part peindre en 1934 dans la région de Cosne-sur-Loire.
En 1937 , il décore de plusieurs diorama le Pavillon de Haute-Savoie.

 

Après la guerre, en 1945, de concert avec Christian Berard et André Dignimont, il se lance dans l’aventure du Théâtre de la mode.
La galerie Stop War, à Bruxelles, lui organise une exposition personnelle.

C’est en 1964 qu’il fait son premier voyage en URSS. Il y peint de nombreuses œuvres et les expose en 1965.
Les activités artistiques de jean et Tilly sont alors liés à leur engagement politique. Artiste engagé, Dorville expose beaucoup. Son style réaliste et ses sujets sont l’expression des tendances artistiques du réalisme socialiste.

Il meurt à Paris en 1986

 

Source :

Le musée de Beaune conserve un très interessand fonds Dorville.

Illustration : Jeau Dorville ( à genoux) au Mussée de la Mode. 1945. Photographie appartenant aux collections du Musée de Beaune