photographie art achat Incendie des Tuileries. Flaque.
Technique : 
Support : 
papier
Dimensions : 
Tirage: 20cm x 14cm;Montage: 40cm x 30 cm, Cadre 43cm x 33cm.
Etat de l'œuvre : 
Très bon. Léger jaunissement, rousseurs sur le carton de montage n'affectant pas le tirage.
Domaines : 
Période : 
150 €
L'œuvre

Incendie des Tuileries. Flaque.

Le palais des Tuileries après l'incendie de 1871. Des armoiries rongées par les flammes surmontent une embrasure de porte dépouillée de toute huisserie, ouverte sur la désolation.

Photographie provenant de la maison Ferrier et Lecadre, mais ne portant pas le cachet humide.

Provenance : collection Georges Sirot.

Pour les collectionnneurs qui veulent conserver cette photographie à l'abri de la lumière, l'oeuvre peut être vendue sans encadrement, avec son montage moderne de papier sans acide.

Qu'en dire ?

Après l'incendie, un des endroits les plus dévastés du Palais des Tuileries, dont il ne reste plus que des pans de maçonnerie.

L'eau des intempéries stagne au milieu des décombres, réflétant les murs à demi effondrés.

Une belle composition, où l'embrasure de la double porte délimite un cadre naturel à la vision apocalyptique. Il y a quelque chose d'une peinture religieuse dans cette photographie, une représentation des enfers dans un beau cadre armorié.

Là se mêle esthétique et politique.

Les ruines sont belles, la photo est plein de sensibilité artistique. Voilà pour l'esthétique.

La politique, elle, intervient de manière subliminale: comme un tableau classique accroché sur les murs, les ruines impériales bonapartiste sont vouées à la même perennité que les ruines de la Rome de l'Antiquité. L'Empire des Napoléonides est mort et enterré, et ne reviendra pas plus que Rome ne s'est relevée de ses décombres.

Une photographie où l'esthétique est au service de la politique républicaine.

L'artiste

Ferrier

Jacques Alexandre

Jacques Alexandre Ferrier est un photographe français né en 1831 et mort en 1912.

Jacques Alexandre Ferrier est initié à la photographie par son père, Claude Marie Ferrier(1811-1889) qui fonde un studio de photographe à Paris sous Napoléon III, en 1851.

Le premier catalogue des productions stéréoscopiques De Ferrier paraît en 1853.