achat photographie historique incendie tuileries salle des Maréchaux.
Date de création : 
1871
Technique : 
Support : 
papier
Dimensions : 
Tirage: 20,5cm x 13,6cmMontage: 40cm x 30 cm, Cadre 43cm x 33cm.
Inscription : 
Cachet de la signature en bas à droite.Situé au dos
Etat de l'œuvre : 
Très bon.
Domaines : 
Période : 
180 €
L'œuvre

L'auteur identifie ces ruines comme étant le salon Rouge du palais des Tuileries mais après comparaison avec une aquarelle d'époque, il semble plus probablement s'agir de la salle des Maréchaux.

Photographie originale, tirage albuminique de Ferrier et Lecadre.

Provenance : collection Georges Sirot.

Pour les collectionnneurs qui veulent conserver cette photographie à l'abri de la lumière, l'oeuvre peut être vendue sans encadrement, avec son montage moderne de papier sans acide.

Qu'en dire ?

Une prise de vue très réfléchie pour cette photographie.

Les motifs ornementaux, quasi intacts, des corbeaux, éléments de soutien des poutres du plafond sont bien visibles dans la partie supérieure, alors qu'une statue solitaire occupe le centre de la composition.

Au sol, une tête d'ange en pierre voisine une poterie chinoise de prix n'ayant échappé au pillage que pour être abandonnée dans les cendres et les gravats.

Le contraste entre les restes d'une splendeur évanouie et les pierres brutes du bâti mises à jour par les flammes est frappant.

L'évocation de la guillotine qui avait fonctionné tout près de ces lieux moins de soixante-dix ans auparavant est soulignée par la tête de statue décapitée qui git au sol.

 

Pour approfondir, il existe un passionnant essai de reconstitution en images de synthèse, réalisé sur le forum d'historiens "Napoléon 1er". Voici la reconstitution de la Salle des Maréchaux:

L'artiste

Ferrier

Jacques Alexandre

Jacques Alexandre Ferrier est un photographe français né en 1831 et mort en 1912.

Jacques Alexandre Ferrier est initié à la photographie par son père, Claude Marie Ferrier(1811-1889) qui fonde un studio de photographe à Paris sous Napoléon III, en 1851.

Le premier catalogue des productions stéréoscopiques De Ferrier paraît en 1853.