Jacques Pecnard. Huile sur carton. Fier Destrier. Cadeau achat tableau décoration Moyen-Age Tournoi.
Technique : 
Support : 
carton préparé
Dimensions : 
Tableau: 31cm x 24cm. Cadre: 41,5cm x 34cm.
Inscription : 
Signé en bas à droite;
Etat de l'œuvre : 
Excellent
Domaines : 
Période : 
420 €
L'œuvre

Le fier destrier.

Huile sur panneau de Jacques Pecnard.

Encadrement d'origine customisé.

Heroic fantasy. Moyen-Age.

Qu'en dire ?

Un destrier à la robe blanche , harnaché de rouge et d'or s'élance , stimulé par son cavalier en armure.

Sans son cheval, un chevalier n'est rien. Une chute et, engoncé dans sa lourde armure,  il est désavantagé dans le combat à pied. C'est ainsi qu'à Crécy et à Azincourt,  les chevaliers français désarçonnés subirent de lourdes pertes.

C'est pourquoi le destrier est si important dans les tournois comme dans le combat. Un destrier, c'est un cheval dressé à n'être conduit que d'une main, la main droite/dextre par laquelle l'écuyer le mène à son maître.

Ce cheval est l'équivalent d'une arme, à tel point que dans le droit de la guerre au Moyen Age, le seul fait de monter un destrier est considéré comme un acte agressif et rend légitime une riposte armée immediate pour quiconque croise un chevalier ainsi monté.

Dans cette oeuvre, Pecnard restitue à merveille l'exaltation guerrière qui anime l'homme comme la monture.

Le cimier relevé du chevalier laisse voir ses traits acérés et son regard pugnace . La crinière du cheval est soulevée par la course, et l'on ressent l'intensité des émotions qui lient les deux héros.

Le style de Pecnard, avec son accumulation de traits, la vivacité de son coup de pinceau, le traitement des fonds dans le flou et l'inachèvement fait merveille dans ce sujet où se déchaînent ardeur et passion.

L'artiste

Pecnard

Jacques 

Jacques Pecnard est un artiste peintre, illustrateur, graveur, lithographe, dessinateur de presse et publiciste contemporain né à Vincennes en 1922.

La carrière de Jacques Pecnard s'oriente tout d'abord vers l'illustration.Dès l'age de dix-huit ans, il gagne sa vie en livrant des illustrations aux journeaux, en illustrant des livres pour la jeunesse (bibliothèque Rouge et Or). Il travaille pour le Figaro ( série des Amours célèbres) pour Elle et pour Fémina.